Autofiction

Publié le 12 Juillet 2015

Il y a la cruauté et l'attention, la discrétion et les solitaires, expression sportive du divertissement en forme d’unité nationale. Les corps sont dénudés comme il se doit pour la saison, outrancière arrogance d'une forme d'indifférence, anatomie découpée d'un enfer qui n'a pas besoin de dire son nom et qui étrille un à un les corps sans escortes sans, sans vraisemblance de pudeur parce que la nécessité sociale vaut pour écran de fumée individuel.

Le 14 juillet au sud d'ici

Rédigé par Ceci est un blog

Publié dans #autofiction

Repost 0
Commenter cet article