La place des lettres

Publié le par Rémy

Comme la plupart des personnes qui sont passées par l’éducation nationale durant leur enfance j’y ai appris mon alphabet. Enfin je dis cela mais en vérité je n’ai pas de souvenir d’où et de comment j’ai appris ce fameux alphabet, si ça se trouve ce sont mes parents qui me l’on apprit ou pire encore, si ça se trouve je ne connais toujours pas mon alphabet.

Oui bonjour, je suis une personne qui aspire à endosser le rôle d’écrivain, j’écris, je rédige et je pense et je prétends aussi peut-être ne pas connaître mon alphabet ; je sais, c’est curieux. Mais c’est honnête. Je dis cela parce que lorsqu’il me faut consulter une entrée dans l’alphabet, trouver une lettre dans un dictionnaire ou chercher une entrée dans une liste alphabétique, je suis obligé de me réciter l’alphabet de haut en bas, de A à Z, enfin de A jusqu’à la lettre recherchée. Je suis avec les lettres comme la personne perdue avec les nombres qui doit compter de un à dix avant de savoir si le six se trouve avant ou après le huit.

Oui je suis ainsi, et je ne sais pas si je peux imputer cela à ma dyslexie. Parce qu’au-delà de ne pas pouvoir dire sans le réciter si le F se trouve avant ou après le J, à chaque fois que je parcours cet alphabet pourtant immuable, je m’étonne de la place de certaines lettres.

Je crois qu’inconsciemment j’ai une hiérarchie des lettres qui est parfaitement inconsciente et subjective et à chaque fois que je découvre que l’alphabet réel place les lettres à d’autres endroits que ma pensée non consciente je suis surpris. C’est ainsi, je jongle avec des lettres dont je n’ai toujours pas imprégné la place officielle qu’elles occupent dans l’outil de ma langue.

Ce n’est pas là une excuse pour mal écrire, ce n’est pas un prétexte à faire des fautes ni un moyen de me dédouaner de quelques responsabilités littéraires. C’est juste un constat dont j’ai mis longtemps à prendre conscience et qui m’interroge au point que j’en éprouve l’envie de le partager avec vous.

Vania Zouravliov

Vania Zouravliov

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Et bien heureuse que tu partages cela car je dois dire que je dois comme toi le reciter pour savoir et je ne crois donc pas que ce soit lié a une dyslexie...
Répondre