Publié le 31 Août 2010

Et si je et si je et si je et si je et si jeu et six jeux et si j'aime et si je me mettais à écrire et si je et ciseaux contre la feuille ou la pierre et si je constitué les mots de mon récit et si je jouais le jeu du romanesque et si j'écrivais comme un écrivain et si j'étais un écrivain et si j'étais en voyage et si je suis un blogueur et si j'étais dans ton lit et si je et si je faisais comme si je n'avais rien vu et si je savais que tu ne jouis pas et si je savais tout et si je ne savais rien et si je ne jouais plus et si je trichais et si je et si je et si jeu

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Chronique chaotidienne

Repost 0

Publié le 30 Août 2010

Quand je suis là à ne pas être là je me demande à qui je manque, qui m'oubli, qui me désir, qui m'attend et qui me lit, qui lit mon absence qui se cache sous ces mots qui eux même caches mon départ, j'occupe le terrain du virtuel aussi bien que mes pieds foulent le sol de Tunisie à cette instant certain. C'est ça le je, ceci est un blog, ceci n'est pas moi, je ne suis pas un blog, je suis un être humain, individus à part entière, en vacance en voyage en errance et point de ligne à la tête, je ne pêche pas, sauf peut être au regard de Jéhovah quand il me voit convoiter la femme d'autrui mais faut dire qu'elle est foutument bonne la femme d'autrui et moi je suis foutrement humain, je n'ai rien de divin ou alors c'est loin enfouie en moi. 

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 29 Août 2010

Et dire que je vais revenir avec les images du souk et de la médina, les photos de vacances et le regard des autres qui voudrons à coup sûr vérifier que mes clichés en sont bien, il ne faudrait pas déroger à la règle c'est le jeu unanime de la photo que l'on prend, que l'on surprend dans son viseur, que l'on se surprend à faire même si dans l'écran de son voisin les photos sont bien meilleures, parce que lui ; et bien lui il ne sait pas faire alors si fait parfaitement ce que l'on attend de lui, toi t'es là l'oeil collé à ton viseur et l'esprit qui cherche la faille, l'anfractuosité dans le réel pour s'y glisser et prendre enfin une vraie photo, une belle parce qu'elle serai aussi intéressante que esthétique et elle serai une pierre juste à la construction de la pensée photographique mondiale. Je vais faire des photos, des mauvaises et des nulles et des personnelles et peut être même des belles qui sait

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 28 Août 2010

je ne suis plus là, je suis déjà plus loin, je suis déjà plus là, je fuis déjà au loin quand mots en retards s'éternisent sur votre route, sous vos yeux pendant que moi je nourris les miens et j'aime bien ça, sauf que si ça se trouve je ne suis pas encore arrivé et que je vole, survole ou roule quelque part où je ne suis pas encore arrivé, le jeu du chat et de la souris là où la souris poursuit mes mots et où le chat plane à 10 000 au dessus du reste du monde - pour un peu je dirai que ça crains sauf que je ne crains rien j'suis immortel, j'suis amorale et je suis même pas là en plus alors je dois pouvoir dire ce que je veux, les absents ont toujours tord, mais vu que je suis là je dois avoir raison, je suis le seul et l'unique, la chronique de mes vacances sans deux sous de vrais puisque je n'y suis pas encore revenu

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 27 Août 2010

En attendant demain j'écris aujourd'hui car demain je ne serai plus là, je serai en vole au dessus d'ici en allant vers ailleurs - je décolle demain pour Tunis - et je reviendrai après, logique ; on ne peut pas revenir avant, prendre la route pour l'ailleurs et se vider la tête, prendre le chemin de l'ailleurs et se mettre au vert, en vacances, vacation de soi même pour se ressourcer beaucoup, se reposer aussi. C'est le jeu de demain, partir et revenir mais rester là un peu aussi par touches, par touches lointaines qui rappellerons moi même, je vais marcher à Tunis, juste marcher pour alimenter mes yeux, le regard ailleurs et l'esprit loin, loin de toi, loin d'ici, loin de moi - paradoxe de celui qui se ressource -. Et s'il manque des mots alors j'aurai une excuse et si les mots sont là alors j'aurai triché un peu

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Chronique chaotidienne

Repost 0

Publié le 26 Août 2010

j'ai sommeil, j'ai chaud, j'ai de la fièvre, je n'ai pas envie d'écrire, j'ai pas le temps d'y être en retard, je n'ai pas envie de dormir, je me dois d'être là, je transpire, je me demande, j'écris, je liste, je note, j'essai de continuer, je maintiens, je suis fier, je suis fou, je sens le composant électronique chaud, je veux des étoiles, je ne veux plus de vent, je ne veux plus de lune, je n'aime pas la télé, je serai en vacances, je ne serai plus là, je serai en ailleurs, je serai en étranger, je suis un étranger, je serai un cynique, je serai logicien, je serai moine, je serai sophiste, je serai en forme, je serai mince, je serai reposé, je serai là

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 25 Août 2010

En attendant que la fin du monde vienne - et l'on pourra attendre longtemps je pense le monde s'accroche dur à sa pérennité absurde - et bien il faut bien lâcher quelques mots d'ici ou d'ailleurs, la dose journalière pour ne pas dépasser le quota de retard, de la musique de reprise à l'ancienne et le chaleur à façon l'été qui fait semblant d'être encore là mais la nuit qui tombe trop vite ne trompe personne - deux trois poules et encore - et encore que on pourrait y croire, toi moi vous tous croire que c'est encore possible, encore hier et hier encore se souvenir de demain comme d'un hier possible doux et chaud et pourquoi pas ne plus rien dire à partir de là qui ne soit pas le re sucé d'un arrière goût d'hier ma foi - n'est pas en jeu - mais ça pourrait marcher

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Divagations diverses

Repost 0

Publié le 24 Août 2010

un jour je voudrais bien écrire les derniers jours de la fin du monde, pas du mien, pas de ma vie  mais bien du monde, écrire les derniers mots de la fin en direct sur mon blog, ici ou ailleurs, pas la décrire, la raconter, l'anticiper, mais vivre le dernier frisson des derniers jours du monde quand on a envie de baiser avec n'importe qui n'importe comment quand demain ne comptera plus qu'a savoir comment repeupler la terre, si dieu sera toujours là et si moi avec - c'est ce frisson chaotique qu'il me manque, que je languis ce jour de fin qui sera le début de ce jour là où j'écrirai encore et toujours ici - je sais c'est con - m'en retourne dans un film, ou juste devant

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Divagations diverses

Repost 0

Publié le 23 Août 2010

Exprimons nous ça c'est la bonne idée ; enfin je ne sais pas si j'ai forcément envie de savoir ce que pensent les autres - je mens j'adore ça même si parfois la pensée de l'autre m'altère plutôt qu'elle m'aère - alors je prends le risque de laisser la parole libre et libérée oui je voudrais que l'ont s'expriment, pas toi et moi nous on s'exprime déjà ; mais tous semble une grande partouze de libre expression parce que la parole n'a de sens que si elle est vivante et la partouze c'est vivant, parole de petite fille et parole de vieux sage, parole d'introverti et parole de paroisse, parole de promesse et parole en l'air, parole de paroxysme et parole là

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Chronique chaotidienne

Repost 0

Publié le 23 Août 2010

Parler avec ou sans tabous - là où il y aurai de la gène il n'y aurai pas de plaisir - mais foutre les mots dans le tabou c'est plaisant, jouissif, surtout si ce sont les tabous des autres, mettre les mots dans la boue, des tas de boue simplement parce que c'est fou, c'est bon, c'est comme ça et mettre les mots sur soi, comme de la belle lingerie sauf que la belle lingerie on la garde pour être désirable, les mots sur la peau - ceux que l'on gravent dans la chaire - ce n'est pas pareil et la différence c'est bien connu ce n'est pas pareil !

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0