La sueur et le bain

Publié le 8 Novembre 2016

Est-ce juste un bain ? Si c’est un bain et que ce n’est que de l’eau alors ce n’est qu’une jolie fille nue attirante par ses marques de bronzages qui sonnent comme un trait de réalité. Mais lorsque je regarde cette image je voudrais croire que c’est une salle de soins chauds, chaleur, vapeur et donc sueur. Si sur ce ventre, de pubis, c’est bien la sueur qui perle alors se réveil en moi le désir et l’érotisme du corps pour le corps. Je l’ai dis déjà cent fois, l’amour ne devrait se faire propre, l’amour ça devrait toujours être dans la sueur, les chairs moites qui collent parce qu’elles suent. L’amour dans la sexualité c’est l’expression du corps comme une présence charnelle et je préfère mille fois la présence d’un corps charnel qui sue plutôt que d’un corps propre formaté par la saveur du modernisme. Alors oui j’aime les fluides corporels, la sueur, la pisse, les poiles, les odeurs, j’aime quand une femme est un corps et lorsque je suis mon corps moi aussi. Mes dames, mes demoiselles, suez tant que vous le pouvez et sentez monter l’animal sexuel qui dort sous votre peau. Laissez-le sortir, s’échapper par les pores dilatés de votre enveloppe.

Le Pornographe Zéro

Rédigé par Monsieur Ray

Publié dans #citation

Repost 0
Commenter cet article