Chronique d'un vingt et un juillet

Publié le 21 Juillet 2017

Vingt et un juillet de cette année et que les lecteurs des temps futurs et les archéologues d’internet prennent la peine de trouver l’année ailleurs que dans cette phrase. Il y a quelques semaine je perdais mon téléphone, enfin mon Smartphone pour justement respecter la nomenclature de mon époque. Ce n’était pas la crème de la crème mais une machine suffisamment puissante et performante pour réaliser des photos d’une qualité plus qu’honnête.

Lorsque j’ai acheté un nouveau téléphone de remplacement j’ai opté pour un appareil au bas de la gamme parce que je n’avais pas les moyens d’une vaste dépense et j’ai retrouvé un Smartphone qui fait des photos moyennes et médiocres.

Il y a quelques lundis de bon matin j’ai réalisé que l’on avait volé l’antenne radio sur ma voiture ; impossible de rouler en campagne et de capter les stations au sein desquelles j’avais mes habitudes. Du coup j’en suis revenu à prendre des afin de pouvoir rouler en musique dans ma voiture.

A défaut d’avoir un appareil photo correcte j’ai ressorti mon bon vieux boitier réflexe numérique et quelques objectifs chinés. Partant de là je me suis dis que je pouvais aller encore plus loin dans le retour dans le temps en sortant de vieux appareils photos argentiques chinés cette saison ainsi que des pellicules très largement périmées afin de réaliser des photos très basiques dans l’esprit Lomo. Et tout comme je retrouve le plaisir délicieusement désuet d’écouter de la musique sur CD avec les imperfections d’un CD en voiture, je retrouve le plaisir de la photographie à l’ancienne comme celle avec laquelle j’ai appris la photographie.

Parfois il y a des contraintes matérielles qui ramènent du sens et de la liberté à la pratique habituelle des technologies. Et dans cette chronique d’un vingt-et-un juillet je renoue avec des lieux communs et le goût de la photo argentique médiocre et imparfaite. J’ai tellement souvent poursuit le charme des photos ratées, je me demande comment j’ai pu oublier tout cela.

Rédigé par Monsieur Ray

Publié dans #Chronique chaotidienne

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article