Une rue

Publié le 9 Octobre 2016

Accoudé à la fenêtre ses pensées ne lui disaient rien de cohérent, il avait dépassé la dose de signaux de sollicitation extérieure qu'il était en mesure de traiter au fil d'une journée et maintenant son esprit divaguait. Sur l'autre rive de la rue, assise à l'arrêt du métro bus une petite fille attendait.

Il vidait un verre de cognac en fumant des cigarettes de contrebande pour accompagner le brouhaha chaotique de ses pensées jusqu'à ce qu'il se tasse. La fillette aux longues tresses brunes attendait en faisant les cent pas et ça commençait à l'interpeller. Pourquoi elle était encore là à attendre une mère qui ne venait pas. L'heure des écoles était finie depuis quelques heures et la jeune fille faisait des pas tristes, pas inquiète mais triste comme le temps qui cendre sur le rebord de la fenêtre.

De pas en pas la fillette a parvient à sortir de son champs de vision. Il se rassure, hors champs elle disparaît dans un véhicule. Il est rassuré et se ressert un verre.

Ce soir quand il reviendra fumer son sommeil il renverra la fillette aux nattes brunes attendre à l'arrêt du bus mais de peur d'avoir peur du sens que cela implique il décide de ne pas le relever.

Repost 0
Commenter cet article