Articles avec #je est un blog tag

Publié le 1 Juin 2010

cet homme est sans ami, sans amour, sans sexe, sans avenir, sans devenir, sans revenir, sans advenir, sans adjuvants, sans matières grasses, sans matière grises, sans ventre mou, sans vague à l'âme, sans foi ni loi, sans toi ni moi, sans arrêtez, sans cesse à l'heure, sans odeur, sans couleur, sans gout, sans bonne manière, sans fausses notes, sans aspérités, sans esprit, sans tabou, sans talent, sans temps, sans volonté, sans déconner c'est moi ça ?

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 25 Mai 2010

Ramasse ton estime, tu sais bien toutes ces miettes fracassées par terre, ramasse ton estime avant que les rapaces se repaissent de ce qu'il reste de toi, petit corps sans estime, la dignité en berne et l'estime de rien pour trois fois rien de soi, et moi qu'est ce qu'il reste de moi, sans émoi, je brode mon estime en mots virtuels et talent de rien, brasser de l'air et l'air de rien donner le change, l'échange, changer de vie, d'envie, changer de toi, et changer d'heure et à l'heure de la nuit tombé la dyslexie remontre, écrire devient si dur, c'est curieux, presque drôle, je regarde l'écran et réalise que mes doigts n'écrivent pas ce que je pense, devoir recommencer pour écrire ma pensée, curieux

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 24 Mai 2010

Effacer, un morceau, juste quelques mots, pour la première fois mais pour de vrai, vrai de vrai, effacer un trait d'un coup de tête comme on oubli un souvenir ou le prix de ses souliers, effacer, un pan de vie entier, les neurones aux abimes et l'appétit dans les talons, effacer le talent et le masque d'argile et se vider de son sang, juste un temps, juste un geste, effacer quelques mots et recommencer, une suite ou un nouveau départ ou bien grimper sous le dévers de son cerveau, effacer parce qu'un reflet est venu briser l'image éblouir la tête et devenir un trou, un trait d'esprit dont on se lasse, que l'on efface et tout prend fin

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 20 Mai 2010

Toi tu et toi tu et sans jamais rien oublier tu pense toujours à, tu suis ces mains invisibles sur ton corps de lumière, tu ne pense jamais à ne pas tes mots et tu ne jamais la fougue de ta, oh non toi jamais qui n'a été mon tu ne peux pas espérer que tout ceci ni demain ni jamais, de hier à aujourd'hui et à l'avenir debout il ne faut pas que les choses enfin, capte valeur paroles lourdes troublent mon piégée ta toile et tu voudrais régner sur le vide de ta vie, rien n'y fait, ni fera je suis le seul, je suis le roi, despote seul et solitaire dans ce monde qui nous échappe, seul et ici, sans mesurer l'amplitude je sais que je suis là

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 19 Mai 2010

La première femme, celle qui laisse un souvenir parfait et sans trace, mini jupe et grève de pudeur, nuée de moucherons sur la plage sans crustacés et le film de sa première fois le bikini par dessus la pensée et la couverture du motel qui sent la sueur d'un autre et la moisissure un peu aussi, souvenir sans hypnose et sous le coup de la folie, je t'emmène à la chambre ou à la plage tu es la première fois, premier cri de joie, soupir ou rire, je ne suis rien pour toi mais je m'en fous je m'en fais un souvenir parfait, petite brune parfaite et qui ne fait jamais caca et jamais ne couche hors de son lit ni de la loi, elle est parfaite en petite tenue et en aile d'ange et toi et moi on est là pour la première fois, la folie du futon et la nuit pas farouche j'ai la langue qui fourche sur tes lèvres qui me disent un truc que je ne comprends pas, jalouse je t'écartèle et tu jappe et tu as raison j'adore, pourlèche et givre ton front sans le froid du freezer tu es parfaite et je suis parfait, parfaitement fou

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 18 Mai 2010

J'ai rêvé que j'étais en cavale planqué par un couple dans un chalet dans une forêt. Dans ce chalet il y a une grande table en bois et de l'autre coté de la table un mec, mince, grand, une bonne tête sympathique et les gens qui me cachent me disent que ce jeune homme c'est Hitler. Alors je suis impressionné mais je me dis que j'aurai pas souvent l'occasion de parler à Hitler alors je vais lui parler pour lui demander si c'est vrai qu'il n'aime pas les juifs et ensuite on se met à parler de cinéma et de film de guerre ensuite je ne me rappel plus

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 17 Mai 2010

Rien à dire, plus rien à dire, trop de jardin secret, trop de sous domaine, tellement de facette à ne garder que pour moi, toi, eux, elle, elle ou elle, trop de moi pour être moi, trop de jardin à cacher, trop de jardin à ouvrir, trop de fois devoir trier quand je suis le bon grain et l'ivraie et qui es tu pour tout savoir ? Vouloir tout savoir, tout voir, tout lire, tout connaitre, tout apprendre, tout comprendre, tout prendre, tout entendre, me prendre tout entier, tout cela est fou, faux, fameux, fallacieux, fictif, je suis une ombre, je suis une pieuvre, je suis insaisissable, et j'écris tant et encore pour ne pas perdre le fil ou pour le perdre peut être, dérouler du fil pour qu'on ne remonte pas jusqu'à moi ou le contraire, qui saura tout lire, tout prendre, tout comprendre, tout aimer, tout apprécier, tout garder, toujours tout lire entre les lignes, il n'y a rien à gagner, tout à perdre, je suis fou, flou, une folle galaxie, un chaos, un bourbier, une ruine, un puzzle, le pire, un pillage

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 15 Mai 2010

Mais que fais le silence, il s'amuse de moi, il use ma patience, mais que fais le silence, pas de la muse mais la vie, poupée vivante en attente, points de suspensions à attendre un signe, juste un signe, le silence ne se supporte que quand il est vide de sens, quand il est lourd de suspicion, j'attends et redoute et attend et redoute, je ne doute pas je suppose, imagine, n'espère pas mais redoute, alors quoi, à quoi bon, sonne un peu, vibre, juste un signe ne pas savoir ça fait toujours plus peur que de savoir, je veux savoir, tout savoir, tout appréhender par la raison

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 12 Mai 2010

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 11 Mai 2010

Rien n'y fait, rien à faire, toujours commencer pareil, toujours faire plonger les mots et laisser parler les rythme, le jeu des sons et faire sonner tout cela avec une idée, un trait furtif dans mon esprit, une plongée en eau littéraire sans paroles profondes mais en eaux troubles, sincères, claires, plongée en cervelle humaine et chercher l'alchimie, la l'accord parfait et parfois le trouver le parfaire mais souvent rien, rien trouver mais écrire quand même, toujours, rattraper le retard et créer des lignes, j'écris comme je jouais à Tétris avec le plaisir de l'habitude sauf qu'ici quatre lignes alignées ne s'effacent jamais, rarement en tout cas, j'écris là et fouille les idées de filles en maillots, c'est bientôt l'été

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0