Articles avec #je est un blog tag

Publié le 18 Décembre 2009

Mon Avatar, ma claque, mon ode à James Cameron, mon hallucination sous psychotrope boosté au moteur 3D, oh oui j'ai adoré ce film, j'ai aimé ce moment passé à regarder, observer puis finir par succomber et plonger, s'enfoncer, s'abandonner sans comprendre, succomber encore comme une expérience et déjà j'ai hâte de le revoir, de l'acheter en Blue Ray et de le re re regarder encore, jusqu'à en faire une overdose même si en soit ce n'est pas un chef d'oeuvre mais rarement les drogues sont des mets fins et délicats. Le scénario est d'un grand classicisme manichéen ne ménageant aucunes surprises et ne nous épargnant rien de ces ficelles cousues de fil blanc luminescent reliant entre eux morceaux de science fiction, de western et de romantisme romanesque à l'eau de fleurs géantes, frémissantes et phosphoressantes. Les personnages sont caricaturaux à souhait comme dans un bon comics mais je me suis laisser capturer, pris en otage et séduit par le feulement félin et érotico-animal de ces héros si héroïquement attachant qui sont pour moi le contre point parfait à cette espèce d'espèce indigène de l'espace que sont les Gungan créés par George Lucas. Il est d'ailleurs dommage que devant ces héros si noblement étiquetés héros nobles le méchant manque autan de caractère et d'épaisseur. Mais de toute façon tout cela n'a guère d'importance car tout ceci n'est qu'un prétexte à déployer sous mes yeux un univers luxuriant. Oh bien sûr James Cameron n'a rien inventer il a emprunter à la science fiction et sans vergogne il a pillé la Fukai de Nausicaä car la forêts de Pandora s'offre à nous comme la petite sœur numérique et en 3D de la forêt de de Miyazaki, mais la petite soeur est sexy en diable, elle brille, elle, tremble, elle transpire, elle perle, elle affole les sens, c'est une enfant précoce qui dévoile ses formes et nous laisse pénétrer en son sein, son sanctuaire, une petite soeur impudique, sauvage et fascinante et c'est ce qui la rend si addictive, cette flore est comme une hallucination hypnotique et je serai bien resté immergé quelques heures de plus sans me lasser à me promener au milieu de ces extravagances psychédélique lumineuse et délicate comme le Strip de Las Vegas et moi je ne suis qu'un moustique qui vient se coller à la lumière chatoyante. Et je m'en fous que Cameron est prit à Miyazaki la thématique écolo animiste, ce que j'aime chez Miyazaki j'aime le retrouver chez dans Avatar, jen'ai pas vu passer le temps, j'aurai aimé rester dans le film, j'aurai aimé que le temps ne passe plus, me perdre encore et encore et rester des heures à contempler le monde, je veux mon avatar !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 15 Décembre 2009

Fatigué, écriture en mode off, hors ligne, hors champs, hors de moi mais même pas, hors du temps, usé, malade non imaginaire, imaginaire fiévreux, fatigué et la porte qui grince, qui m'inquiète, la porte qui racle, un joint en moins peut être et un air vicié, vapeurs de bois et de brumes et le voile gris, ni blanc, ni noir ni même chamarré, j'ai la tête qui sursoit mais à quoi, à qui, la tête sur quoi, la tête sur mes épaules pas à l'épargne, j'ignore sûrement des choses que vous savez mais lesquelles, tout bien considéré si je passais un temps considérable à chasser la fumée, chasser la fumée la horde des papillons mangeurs d'os

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 14 Décembre 2009

Et si je prenais ma deuxième chance maintenant ? Si hier j'avais du frôler la mort, passer à deux doigts d'une mort certaine à laquelle j'aurai échappé par un doux miracle je serai aujourd'hui entrain de vous repaître de l'importance de vivre, je serai là à jouir du moindre petit plaisir et à vous faire l'apologie de la vie, du vivre maintenant, de prendre les choses comment elles viennent, comme tous les survivants revenus d'entre les morts je serai là bouche bée voyant le monde comme pour la première fois en rose, à dire à ceux qui voudraient bien ne pas le savoir qu'il faut vivre la vie parce qu'elle est belle, je prendrai à coeur l'idée de refaire ma vie, je serai heureux et je prétendrai vouloir ne plus passer à coté des choses importantes, vivre pour moi, une vie intense, unique, rattraper le temps perdu que la mort évité m'aurai révélée ; je vous ferai l'apologie de la deuxième chance. Mais voilà je suis en bonne santé, conducteur prudent, je suis vivant en bon état et je n'a pas droit à une deuxième chance, c'est con, c'est absurde, pourquoi faut il frôler la mort pour vivre une deuxième fois, plaquer ma première vie et vivre la deuxième, frôler la mort pour se libérer alors pourquoi vivre une seule vie est parfois ennuyeux ? Qu'est ce que je ferai de ma deuxième chance ? Qui serai là, qui ne serai plus là et moi je serai qui ?

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 11 Décembre 2009

Je suis un infidèle, un infernal enfermé sous le verni de la raison, raisonnable et raisonné, je suis un infidèle, un hérétique, infidèle à l'amour à la raison à la logique au sens du monde ; suis un infirme à moi même ? Non juste un infidèle à ma pensée, à ma valeur, à mon talent, infidèle à na norme, à l'énorme. Un infidèle que l'on brulera sur le buché de l'amour, de la raison ou de la fois. Moi je ne crois pas, je ne crois en rien, ni en l'homme, ni dans le monde, ni dans l'amour, ni dans la culture, ni dans la destiné, je ne crois en rien, je ne pratique aucune religion ni aucun culte, je suis un hérétique, un hermétique à la logique du coeur et au culte du corps, juste la pensée, on me brulera pour cela dans un feu de souffre et un souffle de folie, on me souffrira pour ça se soulant du souffle chaud qui fera mon brasier, je suis un infidèle, éternel, un infoutu qui un jour cessera d'être raisonnable et enfin sera lui moi, moi même lui, un jour je ne serai fidèle qu'à moi même, enfin libre et foutrement fort, que dis-je fortiche et farouche je marcherai enfin dans ma tour d'ivoire et défense d'entrer y faire un tour

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 10 Décembre 2009

Et je blog encore et encore et encore et encore, de plus bel, j'ai un chapeau et un écharpe et je porte le même jeans depuis des jours, un vieux jeans qui vit sur moi ses derniers jours, la fin de notre union, des jours de patines et de crasse, la souplesse du temps sale qui assouplie les plis, je porte sur moi une vieille peau usée, lassé, tâchée, trouée, effilée, je porte une vieille peau qui va finir sa route loin de mes coté, elle m'a connu trop gros, trop coincé dans mes propres reflets eux même trop gros pour existaient, et moi je traine dedans depuis des jours, ce n'est pas une métaphore mais mon pantalon, un vieux pantalon sale qui sent le sexe, la sueur et la crasse, et l'ennui et le tissu ; oh bien sûr il ne sera jamais loin, toujours au fond d'un placard et mais c'est fini faut que je me change

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 8 Décembre 2009

Je voudrais être un gigolo et jouir de ma liberté pour vendre mon corps à la plus offrante, travesti de l'amour libéré des contraintes d'un couple pour monnayer mes charmes aux envies affolantes des femmes, me délecter du désespoir, du désamour et des illusions brisées des femmes en attendant dont le corps en demande cherche à assouvir son besoin de chaleur dans l'étreinte passagère d'un jeune homme de passage, un jeune homme que l'on couvre de cadeau, d'argent et d'un amour aussi sincère qu'éphémère, vendre mon corps aux vieillies filles et aux femmes matures amatrices de chaires, fermer les yeux et donner mon corps, encore, jamais la même personne, se faire picorer, se faire payer, se faire acheter bref faire ma pute, vendre mon corps pour le prix de mon âme, frayer en eaux troubles et double jeu, je goût de la luxure, du sexe et de la dépense, la vie rêvée des anges de tout âge, volage, sage, pas sage, me faire offrir, qu'on s'offre moi, le rêve idiot de la convoitise. 

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 7 Décembre 2009

re tour, re ponse, re moi, re my, re tord, re tard, re lation, re naissance, re ctification, je suis là, je suis je, je suis re, je suis rémy, je suis de bois, de moi, cheval de bois, cheval de moi, suis renégat à toute renégociation, la tête dans un étau, non dans une mâchoire de re quin marteau éh oui c'est ça le clous du spectacle, mieux que le retable qui ornera le hall de mon hôtel particulier, j'ai les yeux qui se ferment et les mots qui filent, j'ai le trait d'esprit qui s'assoupi de ce pas et moi je vais de ce mot signaler la fin

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 6 Décembre 2009

Le cheval de bois est plus vieux d'un jour, d'un an, d'une vie, je suis vieux, vieux con, vieux pervers, vieux plouc, vieil obsédé, vieille branche, vieux pot, vieux beau, vieux os, vieux grippe sous, vieil art, vieux long, vieux campeur, vieux boucan, vieux chênes, vieux rhum, vieux jeune, vieux mot, vieux coup, coup de vieux, vieille garde, vieille avant garde, vieux loup amère, vieux comme Hérode, et puis quoi encore ? 

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 5 Décembre 2009

Pourquoi Nagui et Sophie Davant se sentent obliger de mendier dans ma télé, le coeur des français n'est-il pas assez généreux pour s'émouvoir et donner simplement en voyant la détresse et le bien fondé de ces vies en fragile équilibre entre l'espoir, la vie et la maladie ? Pourquoi j'ai droits à des présentateurs aussi illuminés que des télé évangélistes sur excitées quémandant mes euros, pour un peu je pourrai penser que si je ne donne pas ils vont me lancer un mauvais oeil, je n'aime pas cette logique du 3637, on me vend de la pitié, je n'ai pas besoin d'eux pour me sentir toucher, je n'ai pas besoin qu'on me pointe du doigts là où je dois être sensible et que l'on me dise que c'est ça l'émotion et que je dois lier mon émotion à mon portefeuille, je donne de mon plein grès de toute ma conscience sans avoir besoin d'être sollicité par les pantins télévisés qui font concurrence aux miss, arrêtez de geindre, même les enfants malades ne se plaignent pas, ne geignent pas, ils sont digne et vivant pas besoin que l'on brandisse le panneau "pleurs", "émotion","détresse", je suis indépendant dans mon ressenti !

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0

Publié le 4 Décembre 2009

Les vents les emporterons loin d'ici et des médias, loin là haut dans les nuages, loin de la rage et loin du rivage, ils irons voir les lions en cages et s'envolerons sans bagages droit vers la plage jouer à ne plus être des enfants sages, et dans le vent qui les emportera ça sera le saccage sans ambages des plus belles toiles du Caravage puis dans les brumes âcres et les volutes de la fumées ils s'en iront loin de ces adages qui font tapages sur la bonne morale, qui font outrage à la poésie diurne, diatribes et déblatérage à outrance, le vent les rendra fous, ça sera le feu des femmes volages, demoiselles courages et le beau représentant du bourrage de gueule mauvais présages au gout de ravage. Allez je cesse le battage, l'abattage parce que moi je n'aime pas les cormorans !

Voir les commentaires

Rédigé par Cheval de bois

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0