Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

divagations diverses

Jour # 764 trait vert

Il faut aux anarchistes en culotte courte - ce qui n'est pas preuve de leur jeune âge mais surtout de leur incontinence - rappeler que dieu est une nécessité révolutionnaire, plus anti conformiste que le roi lui même, plus transgressif que les marges...

Lire la suite

Jour # 763 à ta guise

à ta guise mon gas ici il y'a du gaz à tous les étages pour chauffer les caractères de cochonnes qui couchent dans la fange du premier au neuvième ciels ; la porte à droite au bout du couloir drôle de bruit, drôle de fille, drôle de chasse, à courre,...

Lire la suite

Jour # 761 quatre trois deux un zéro

une mandoline dans le scooter, une paille dans le bide, druide à revendre du foin à des chevaux du Népal, faire le mort ou la tortue sur le dos, crouler trop vite, vitre teintée et doigt dans le cul, toucher le fond de son ventre plat ; les gros aussi...

Lire la suite

Jour # 759 gorge profonde

il faut parfois bâcler les mots pour se trouver du temps aux autres, qui mange qui ? Passer à autre chose que soit nécessite de petits aménagements entres amis, ménager la fraise et la louve parce que l'on sait trop bien que l’on va se prendre les pattes...

Lire la suite

Jour # 755 dix ans et des mots

résumer dix ans de sa vie en quelques lignes amusant, excitant et angoissant ; le regard derrière soit révèle la hauteur, le chemin ou la misère dans laquelle on se vautre, résumer dix années sans tricher c'est plus drôle, c'est plus fun, plus excitant...

Lire la suite

Jour # 754 tuez les tous et revenez

dard et corde et arbre, darder la canopée pour 7 % pour un orgasme ; un rôt, un haut, une paire de bas et l'ombre d'un doute, un dard, un arbre, un fruit qui croît et des fils qui pendent, de la terre et du sol et des filles dans la boue, marionnette...

Lire la suite

Jour # 753 garde marseillaise

ne pas pouvoir voir au delà de son apothéose et s'espérer crédible devant nos amis crédules quand on se drape dans cette apothéose qui ostracise l'échec des l'autres, on ne réussi que là où les autres échouent sinon il faudrait apprendre à relativiser...

Lire la suite