Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

divagations diverses

Jour # 1044 demain c'est hier

elle excelle dans l’art d’exacerber ma misanthropie, déjà que peu de monde trouve grâce à mes yeux mais qu’elle s’exerce à creuser, sous mes yeux ébahis, la tombe barbare de la dignité humaine le rideau de fer des doléances et de l’empathie tombe sur...

Lire la suite

Jour # 1042 à mettre sur l'ardoise d'hier

gros bourdon neurasthénique de fleur en fleur sur l’hystérie verdoyante d’un printemps comme les autres, comme s’il fallait s’en émouvoir, le remarquer ; un fer rouge, une pierre blanche ; la peau lisse dans les coins à pollen comme dans une zone de non...

Lire la suite

Jour # 1040 des bonbons dans la colère

l’émergence de la pensée transsexuelle, pittoresque vision de la ménagère ; celle de moins de 5O ans, la femelle menstruée grande consommatrice et prescriptrice de tendance en matière de matière absorbante et en terme d’eau thermale source de grande interrogation...

Lire la suite

Jour # 1039 elle marche dans la cendre

le souffle est chaud et le vent est ce souffle chaud et tiède qui ébouriffe les cheveux des cendrillons aux yeux desquelles les larmes perlent quand elles apprennent qu’il est l’heure des citrouilles et le bal des fous aux parfums d’oxyde de souffre,...

Lire la suite

Jour # 1035 la ballade des pluies arides

fouiller la frontière illégale entre le conforme et l’illégal, la douce frontière de tes 15 ans, petite tenue et toilette désuète et éphémère et cette pluie d’hiver qui bat sur les vitres immenses du vestiaire où une horde réduite de jeunes danseuses,...

Lire la suite

Jour # 1034 vide III

Il pleut, toujours plus que la dose, ding dong ton heure tourne petit phénomène, phonème féminin qui consume plus d’une consonne, petit nom polonais et le A qui colle ton cul de femme comme dans les pays russes et ta petite personne qui se lave, tes cheveux...

Lire la suite

Jour # 1033 22 avril

la claque droitière, la France forte et en eau-forte gravure acide et morsure chimique dans le marbre républicain, tirer à boulet rouge sur les rouages draconiens. Je suis allé voter et puis j’ai fait l’autruche numérique en coupant internet parce que...

Lire la suite

Jour # 1031 les nuits ne dorment pas

huit se disent la même chose ; que les échappées belles au loin des séquelles de la solidarité séquentielle remplissent à merveille les paniers d’osiers mieux encore que l’amour remplie le cœur des hommes et l’esprit des femmes ; infâme poésie la prose...

Lire la suite