Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

divagations diverses

Jour # 1170 hermétique ma logorrhé

logorrhée et hermétique, un jour je vous écrire un article sur ces deux mots, donc deux articles sur deux concepts, deux articles pour explorer ce que j’aime ; le sens de la logorrhée parce que elle est dans le lit de mon écriture, parce que c’est en...

Lire la suite

Jour # 1169 divagation absolue

Un rite elle, une ritournelle, le nez, la ridelle et de grands chevaux C’est à relire, tout l’art ou l’ire est dans la tragédie parce qu’elle laisse des traces écrites, des cris et des pleurs pour les classes laborieuses La réécrire ou écrire un arrêt...

Lire la suite

Jour # 1167 aphorisme 2000

Mettre le lit dans la ligne de mire D’ors et déjà le mot, d’ors et déjà à la ligne 25 euros le gramme, le mot arraché puis épauler et stocké sur une étagère de fer blanc Vite, vite, vite Bien, bien, bien et moins, et moins bien, et bien moins bon et bien...

Lire la suite

Jour # 1166 tomber de sa perfection

quand on tombe depuis ce que l'on suppose être le sommet de sa propre perfection on tombe alors nécessairement de toujours de trop haut que plus haut c'est pour ça que je me demande s'il est raisonnable de suivre ou poursuivre le fil imaginaire de la...

Lire la suite

Jour # 1160 produire de la vérité

la question de la verite est dans le meilleur des mondes une question recurente, un classique legitime par notre naturelle quete de sens ou ce qu'il devrait en entrer mais la question de la verite souleve celle des sources parce que sans savoir ou et...

Lire la suite

Jour # 1157 les jours abstraits

il n'y a plus personne pour me questionner pour me demander la queue et la tete ou poir faire semblznt d'y croire ce qui en toute logique devrait me rendre libre et supposement prolyxe pour parler plus poetiser encore le monde la science dieu et le cul...

Lire la suite

Jour # 1152 sur l'ongle

tu choisi mal tes femmes, tu ne peux que t’en prendre à toi-même de piocher des citadines perchées, perruches à poils courts avec plus de matière noire que de matière grise mais il faut dire que dans les sacs à mains on ne rentre pas tout, ni toute une...

Lire la suite

Jour # 1151 un très mauvais article

La fesse de la fille ; la face du monde ; la place de la lune et la hauteur du cœur On fesse nue, la place des fous, la foule entière et les femmes lapidaires qui fustigent les cons On passe beaucoup de temps à ne dire rien et le reste du temps à ne pas...

Lire la suite