Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

divagations diverses

La grande dans la petite

Autofiction à l’encontre de soi, à contre-sens de soi, comme une marche arrière dérapée dans le sillon sablonneux de la recherche de soi. Hier encore il écrivait sa vie rêvée, sa vie enviée, cette vie qu’il enviait comme on désir la femme de son voisin...

Lire la suite

Tous les mêmes

Tous les roms, les magrébins, les noirs, nègres, les étrangers surtout s’ils ne sont pas de couleurs sobres, les sombres, les gitans, bougnoules, melons, les arabes et toutes les épines de notre rose ; il faut tous les mettre dehors, au trou, à la mer...

Lire la suite

Vivre et mourir en soi ?

Peut-on disparaître psychologiquement sans mourir de son corps, ou en tout cas échouer à vivre sa psyché chez soi, en son corps ? Malheureusement oui, en tout cas c'est mon opinion, à condition bien sûr d'avoir une approche symbolique de la disparition...

Lire la suite

J moins des trucs

Bang et puis bang, le son de deux coups de feu en l’air. La littérature tue encore. Aïe ! Elle a visé et elle m’a touché, je suis foutu ; je me fais tirer dessus par un concept littéraire et alors que je suis censé camper la posture de l’écrivain destroye...

Lire la suite

1999 fois chier sa bûche de Noël

Et dans quelques heures, nous serons tous assis sur les mêmes chiottes à chier la belle bouffe de noël ; pauvres et bourgeois tous devenus des usines à matière fécale pour transformer la féerie de noël en une matière marron, plus ou moins visqueuse et...

Lire la suite

Je ne suis pas un huître

Je ne suis pas un huître

Je n’est rien à vendre ; et c’est tout sauf une faute que j’annonce - mais si l’on va par-là, je n’ai rien à vendre non plus. C’est d’ailleurs le lot paradoxal de tous les écrivants ; nous consumons nos plumes à mettre en lettres noires (ou d’une couleur...

Lire la suite

Sans brûler les huitres

S’allumer une cigarette, une de plus, une autre, et une énième fois pour cette nuit brûler l’ivresse en guise de poésie. Et ce soir, au fond des vers alcooliques que j’aligne, je sais qu’il n’y a rien qui soit digne de résister à la lecture du lendemain...

Lire la suite