Le canapé de domicile

Publié le 10 Février 2017

Drôle de chronique d'auteur vautré. Je ne vante aucun mérite mais je prétend à mon genoux le véritable et vertical géniteur de ma poésie. Immodéré je prends la soudaine ambition de la poésie parce que le poète est une robe de chambre très confortable qu'il est d'où de porter comme la peau de bête qui dort devant la cheminée.

Et si je prenais la fin de l'article ici.

Repost 0
Commenter cet article