Hier

Publié le 29 Janvier 2017

Je prélève rien dans le soir.Et je vais me dormir.Homme aux grandes oreilles n'étant plus rien de la drôle de drogue circulaire.Je plie une origami et je dépose la petite grue dans sa nature.Dans une bibliothèque.

Repost 0
Commenter cet article

nicole 30/01/2017 15:58

c'est clair tu te shootes, au sport ou a la politique, mais tu te shootes !