Chronique d'un trente juillet

Publié le 30 Juillet 2017

chronique de l'opéra, depuis l'opéra, je veux dire depuis le théâtre antique d'Orange devant Aida. rassurez vous ma journée à débutée avec l'aube et une sortie en vide grenier, sortie prolifique en quelques trouvailles surtout en bande dessinée, et puis je suis rentré à temps pour petit déjeuner en homme moderne et agile. Toujours moderne et apte à la vie quotidienne j'ai passé l'aspirateur pour que ce soit propre et éviter les critiques de monsieur et madame. Et toujours plus moderne que l'ancien je suis passé en cuisine pour anticiper le repas de midi, j'étais vif comme l'éclair. Après cela, le repas, la vaisselle, la balade GPS sous le soleil et puis le retour, la petite bière qui détend et le repas du soir, ne me croyez pas imprévoyant je l'avais cuisiné hier. Et direction l'antique, Aida. Rassurez vous c'est l'entracte. J'ai le temps de rédiger ma chronique d'un trente juillet. il y a encore quelques cigales et bientôt demain

Repost 0
Commenter cet article