Jour # 872 la sédimentation des femmes

Publié le par Cheval de bois

ne fait pas de chichi et ne me fais pas chier chérie il n'y a bien qu'en forme documentaire que ta vie peut sembler être intéressante à vivre, à vivre avec toi c'est une autre chose, tu es chiante et ennuyeuse sachant bien que les deux sont des traits distincts de ta désespérance ; quand on peut porter sur ta vie, tes jupons et ta chaire mensongère un regard documentaire qui cache à peine le regard voyeuriste qui se délecte de la petitesse de ton existence alors on peut jouir de te voir vivre, mais à suivre dans le direct de ta présence ta vie palpite comme le pathétique d'un insecte qui pullule, nuisibles en horde que l'on chasse d'un revers de main, la vie des filles est trop rare a être digne et mystérieuse pour bénéficier d'autre chose qu'un intérêt lubrique, les filles sont bonnes à finir en muse troussée dans les romans de gare ; c'est peut être cela qu'il me faudrait alors pour habiller le flot de mes écritures quotidienne ; une fille à déshabiller pour rhabiller des pages blanches de l'impudeur la seule qualité féminine qui puisse sauver la fille de son inexistence mais l'impudeur est le fer de lance de l'adolescence et de l'attention putassière de certaines femmes et nombre des autres blondes à couettes pures et sages, dignes et pudiques drapées dans le moule étroit de la femme moderne s'en vont sédimenter les couches inférieures de la conscience humaine

Publié dans Divagations diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
<br /> Ca résume bien ma philosophie et façon de penser du moment ;)<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> c'est pour ça que l'on se comprend ^^<br /> <br /> <br /> <br />