jour # 824 un deux un deux

Publié le par Cheval de bois

mais ça marche donc bloger en double fil le mot au bout du doigt c'est classe à moi celle qui fait bander les arcs et filer les flèches ; la poèsie en petite coupure et deux doigts aux mots plats j'engrange ma renomée sous le chant des sirènes

Publié dans Chronique chaotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article