Jour # 311 l'oubli au fond du frigo

Publié le par Cheval de bois

Trop de temps en arrière, trop de temps à moudre, celui qui passe, repasse et passe encore devant le tas de ligne froissé, ni petites culottes, ni dessous sexy, rien d'affriolant, rien que de l'affreux, rien qu'à moi, tout à moi, rien que cela, et le temps que l'on enterre, tellement de temps déjà, pas de détente juste du retard et rien à faire qu'à écrire, là maintenant pour l'inverse et l'infini

Publié dans Divagations diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
<br /> il est vrai que je reste sans "voix" même après la deuxième lecture<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> ben mince je sais pas quoi écrire...<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Je vois que les autres commentaires t ont inspirés :)<br /> <br /> <br /> <br />