Jour # 271 le jour où la terre ne s'arrêta pas de tourner

Publié le par Cheval de bois

A l'envers du joli petit cul d'une femme que trouve ton ? C'est la fleur du plaisir qui trône dans son jardin secret, aux creux de ses cuisses la délicieuse clairière du plaisir érotique. C'est un petit bout de corps si souvent gardé à l'écart du regard des mâles, mais un petit bout de corps au combien convoité par le désir masculin, un fleur que l'on caresse, un peau que l'on embrasse et c'est le corps qui s'embrase comme l'esprit fiévreux qui se consume de l'instant où le plaisir perlera aux creux de ce jardin si doux

Publié dans Divagations diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article