Jour # 269 deux femmes et un numéro

Publié le par Cheval de bois

Deux corps pour un numéro de duel, corps à corps et mains sales c'est le désir qui maintien où ma passion noué en entrave dans son dos et moi, moi qui écris si peu, si mal, si rien, de rien à rien, impossible à lever un lièvre, impossible à lever la ligne, le coeur à la ligne, écrire de rien, et creuser encore, toucher le fond et fondre sous le ridicule, la réticule rectangulaire et la pierre de voute de je ne sais quelle phrase sans queue ni ancre, que de la poudre au yeux et du point à la linge, c'est à n'y rien comprendre pour les petites filles qui suivent les lignes avec le doigt et dont le doigt ne parvient pas à suivre le sens entre les lignes, petite mains trop fidèle à une ligne de conduite trop blanche pour être franchit mais la franchise frise le ridicule

Publié dans Je est un Blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article