Jour # 1108 nonne en série

Publié le par #ceciestunblog

embrasser une nonne, entasser une nonne, renverser une nonne ; les nonnes éclatantes, treize nonnes à la douzaine la bouche en sang l'anus en cœur, croiseur stellaire pour onze nonnes, toujours onze, toujours des nonnes, la nonne zombi, la nonne à l'œil, la nonne sur les tréteaux, trois nonnes sur l'échafaud et les nonnes décorées d'une légion d'honneur, les nonnes de jésus Jéhovah et de l'horreur des croix, les nonnes sous la pluie, la nonnes sous l'orage, les nonnes sous l'eau, les nonnes sous la terre, les nonnes chinoise, la nonne roumaine, la nonne de l'Afrique, la nonne de l'antique, la nonne du théâtre et l'autre coté de la rue, la nonne de l'horreur, la nonne terrifiée, les nonnes qui mouillent leurs culottes, scène disco boule à facettes et nonnes braconnières braconnant des pattes d'éléphants, la nonne nègre et l'autre nonne groupie du bassiste, les nonnes du protectionnisme tchèque et celles qui font le pied de grue sur la grande muraille chinoise ; tueurs en série pour courir après les nonnes, on tir les nonnes sur le fil du rassoir, on déroule l'intestin de la nonne comme le film de sa vie, éventrer la bête qui sommeil dans la nonne jusqu'à ce qu'en haut des escaliers se dessine l'ombre sibylline d'une serpent à plume qui s'enroule autour de la nonne, le grand John et le grand Serge et le sexe préhensible qui s'enroule autour de la nonne démodée, désuète la nonne, dépassée la nonne tout comme l'esprit saint et le sens de la vie

Publié dans Divagations diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article