Jour # 1094 calme et tranquille

Publié le 23 Juin 2012

même les histoires d’amour que l’on dit sérieuses parce que les gens y investissent plus que leur organes génitaux je sais qu'elles ne durent jamais, jamais toute la vie, je sais qu'un amour passionné c'est une chose qui passe avec le temps et pourtant quand c'est là c'est entier, c'est sincère, c'est total même si on sait que c'est d'une certaine façon éphémère, faire perdurer l’amour par delà nos lassitudes c’est possible mais c’est juste un sacerdoce, vivre ou faire survire l’amour tel est le choix à la con ; l’amour aux bourgeois, aux pauvres et aux syndicalistes et la vie pour les autres. Que ce soit pour une nuit, pour un jour, pour la vie, la semaine sainte ou pour faire bonne figure les choses ne durent jamais mais ce n’est pas ma raison pour ne pas les faire, pas une raison pour ne pas les vivre, la mortalité, la morbidité intrinsèque de la vie n’est pas une excuse pour passer à coté au même titre que la condition éphémère de l’amour et de l’orgasme n’est pas une raison pour ne pas le faire :

 

juste un bisou ...

comme si ça ne donnait pas envie d'en savoir

du corps de l'autre

après un bisou

les mains baladeuses

les cœurs alanguis sous

les corps nus qui palpitent

et le sable de la plage par la sueur agglomérer à la peau

 

amour de vacances ; ce n’est pas une excuse

 

et la boudeuse n’aura rien

 

 

 

 

 

 

rien que le goût salé sur sa peau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par #ceciestunblog

Publié dans #Je est un Blog

Repost 0
Commenter cet article