Jour # 1065 la posture de l’inculture

Publié le 24 Mai 2012

en tout logique, une fraction - une aire de jeu où ne pas manquer d’air ni de sueur - ; il y a toujours et partout, c'est-à-dire dans toutes les strates sociales de nos environnements, un nombre grandissant de personnes qui se complaisent dans l’incompréhension d’une où plusieurs choses parce que ne pas comprendre leur apparait comme un luxe que l’on peut accorder à beaucoup de cordes à son arc culturel - qui devrait être un arc concave au sens d’arc creux désignant une forme d’inculture - que ce soit d’un texte, d’une doctrine philosophique, d’une feuille d’impôt ou de même du caractère d’une personne. La complaisance est, je suppose, une posture confortable parce qu’elle permet à celui qui se vautre dans l’ostentatoire d’une inculture choisie de s’en prendre à ce qui ne comprend pas. Faire le choix de l’incompréhension et revendiquer cette incompréhension comme option de préhension du monde repose sur un parti pris qui fait du monde et non de soi le responsable de cette non compréhension ce qui permet à l'individu de se complaire dans une forme de persécution de lui par le système ou les idées. Cette posture devient alors le parfait terreau pour alimenter la rancœur de l’individu contre le monde et s’afficher aigri sans passer pour un con. Le choix de l’incompréhension est celui de la victime, la posture idéale pour s’aigrir du monde sans avoir à en assumer la responsabilité ; si le monde nous persécute de sa complexité comme un dictateur arbitraire et élitiste qui fait tout plus mal que ce que la norme devrait le faire alors il est normal que je traite le monde de con, le con ce n’est pas moi c’est lui. Si le monde ne cherche pas à mettre à mon niveau sa prose alors c’est le monde qui se complait dans sa complexité et me persécute. Elle est facile la posture, oui elle est confortable ; je n’ai à me mettre au niveau, je n’ai pas à accepter la complexité. Ce qui dépasse le cadre de ma stricte conscience est nécessairement superficiel, mal formulé et mal pensé

 

# con # les autres

Rédigé par #ceciestunblog

Publié dans #Divagations diverses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article