Jour #28 ma femme parfaite

Publié le par blogueur anonyme

Dans le réel il est difficile de rencontrer une jeune femme qui puisse être avec moi tout à la fois l’amie, la maîtresse, la mère, ma catin, la courtisane, la confidente, mon infirmière, la proie sans défense, ma muse, mon modèle, celle qui me donne envie de l’espionner, celle qui me provoque et me fait perdre la tête, la partenaire, celle qui guide, ma planète à sauver, celle que j’initie, la vilaine fille qui mérite une fessée, celle qui me pousse dans mes retranchements, l’amoureuse, la menteuse, la lolita, la fille que j’admire, la femme mature, Nathalie Portman, celle qui me fait avancer, celle qui me prend par la main, mon ombre, ma victime, mon trophée, ma gloire, ma déchéance, ma défonce, mon plaisir, mes orgasmes, ma bombe et la liste peut s’étendre sans fin tant ma faim est habile à se muer en formes différentes ; je crois que seule une personne avec de l’esprit, beaucoup d’esprit, saurai endosser tout ces rôles, en inventer d'autres et en partager certains, mais cela est de l’ordre de la théorie alors dans le réel pourquoi chercher une personne unique et utopique pour nous combler, pourquoi ne pas accepter qu’il faille deux, trois, dix, mille bref x personnes pour nous combler, nous épanoui ?

Publié dans Divagations diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
ah...au fait, je voulais juste te dire quand même...je te souhaite de tout coeur de trouver la femme idéale. Cependant, rien ne présage que tu seras pour elle l'homme idéal qui pourra remplir tous les rôles qu'elle espère vivre avec quelqu'un. <br /> <br /> Alors plutôt que de te demander comment la perfection est possible, peut-être devrais-tu prendre le problème à l'envers: <br /> <br /> comment feras-tu pour ne pas devenir toi même la source de son ennui? <br /> <br /> Chercher l'idéal ou la perfection chez quelqu'un lorsqu'on ne l'est pas soi-même, soulève certaines interrogations ainsi que remise en question de la légitimité de ton propre désir.
Répondre
B
<br /> Et si mon désir de femme idéale je me permettai de l'exprimer parce que justement je travail chaque jour à être cet homme qui pourrait devenir l'idéal d'une femme ?<br /> <br /> Je veux aussi te dire que pour fantasmer il n'est pas besoin d'être légitime et d'être soi même à la hauteur de son fantasme, on a le droit, le devoir, la nécessité, la légitimité de s'adonner aux<br /> fantasmes, à la rêverie, pour justement apprivoiser ce qui nous échappe et ainsi mieux nous appréhender, enfin je crois<br /> <br /> <br />
M
parce que parfois on trouve une seule personne qui rempli tous ces rôles....^^
Répondre
B
<br /> Oui il est sûrement possible de trouver une seule personne pour remplir tous ces rôles mais dans ma réalité ça n'a jamais été le cas, c'est trop dur, trop usant, trop fatiguant de naviguer de l'un<br /> à l'autre sur le long terme. Et je dis cela pour moi, même quand je suis amoureux je ne passe pas mon temps à incarner différents rôles, au bout d'un moment ma palette est limitée<br /> <br /> <br />
A
Mais sans amour, ça n'a pas de sens. Un amour n'est aveugle qu'au tout début. Plus on découvre, et plus on apprend à aimer l'imperfection. Comme dans l'Art, ce qui est touchant, ce n'est pas la perfection, mais l'accident possible, pourtant rattrapé par la beauté du geste ou de l'intention. <br /> <br /> Ce qu'on cherche, ce n'est pas la perfection. <br /> Car la perfection n'existe nulle part, pas même dans l'intellect <br /> le plus savoureux au monde.<br /> <br /> La perfection pour moi est un ensemble qui va au delà d'un seul individu. On appelle ça un caleidoscope, l'expérience, ou la mémoire.<br /> <br /> Ou simplement la Nature.
Répondre
B
<br /> Merci Alizen du coeur que tu mets dans tes commentaires, c'est agréable de pouvoir débattre discuter partager confronter nos points de vus.<br /> <br /> Je crois que nous sommes d'accord sur le fait que l'amour nous ammène a aimer l'imperfection, c'est l'amour qui décuple notre besoin de l'autre, notre tolérence, que dis-je notre passions pour ses<br /> imperfections, ses différence, ses accidents du possible et c'est pour ça que j'aime l'amour.<br /> <br /> Mais cela ne m'empêche pas de vouloir trouver la femme "parfaite", je n'aurai jamais du utiliser ce mot de parfait mais plutôt celui de femme idéale, de mon idéale, celle qui sans amour<br /> correspondrait parfaitement à mes attentes, à mes envies. Le plus drôle c'est que quand j'ai écris ce texte c'était pour expliquer d'une seule femme ne pouvait pas correspondre à tout cela.<br /> <br /> C'est drôle tu me dit que la perfection n'existe pas et juste ensuite tu me dis que la perfection est un ensemble qui va au dela d'un seul individu, comme l'expérience ou la mémoire, preuve que la<br /> perfection à une définition intellectuelle pour toi, comme pou rmoi :)<br /> <br /> <br />
A
Pourquoi? Parce que tu n'as qu'une seule vie...!Hihi.Et parce que ce que tu sais peut etre au fond mais que tu as oublié de dire, c'est qu'à force de se disperser, on se perd. Et surtout, une personne change tous les jours, en vérité. On n'a jamais affaire à la "même personne", je ne le crois pas. On ne parvient à conquérir la "perfection" qu'au fil des années, du recul, de l'esprit je te l'accorde, mais surtout surtout surtout, qu'avec Amour. Bien à toi.
Répondre
B
<br /> Je ne crois pas que l'on soi tous les jours différents, bien sûr nous ne sommes pas tous les jours identiques, mais en temps normal il n'y a qu'une petite palette de facette qui reviennent<br /> toujours, bien sûr si tu es de ces filles multiples, qui savent se disperser sans se perdre c'est peut être que tu es la femme parfaite. Et puis je ne dis pas qu'il faut que la femme parfaite soit<br /> multiple, je dis juste que pour moi elle doit pouvoir incarner différent personnage tout en restant elle même.<br /> Je ne suis pas d'accord l'amour et la perfection ne vont pas de paire, l'amour est aveugle et surtout irrationel alors que la perfection pour être cernée et plutôt intellectuelle pour moi<br /> <br /> <br />
G
bon...
Répondre
B
<br /> pourquoi être méprisant avec une femme parfaite d'ailleurs ?<br /> <br /> <br />