Ces textes que je n'ai jamais écrits

Publié le par Rémy

Une de mes premières obsessions d’écriture a été pour le personnage d’une fée prostituée dans un monde d’anticipation futuriste. Je parle d’une obsession d’écriture parce que ce personnage et l’envie d’écrire à son sujet a longtemps hanté mes pensées sans que je ne parvienne à passer à l’acte de la rédaction. Tout est parti d’une image, bien qu’en écrivant cela je réalise que je n’avais pas de visuel en tête mais plutôt une impression conceptuelle de la situation. Donc tout est parti d’une situation que je m’imaginais ; c’était une femme devenue fée qui se trouvait dans une ruelle interlope où elle faisait le trottoir et le punctum de ma scène imaginaire c’était le moment où la fée dans sa tenue de prostituée s’accroupissait derrière une poubelle pour uriner. C’était tout ce que j’avais comme point de départ, ce qui était très fort en termes de sensation mais très faible en termes de narration. J’étais clairement influencé par l’univers du jeu de rôle Shadowrun dont le principe est que les races mythologiques de la fantasy se réveillent dans le génome humain dans un monde cyberpunk. Se mélange de fantasy et de technologie me fascinait.

Mais mon personnage était plus qu’une simple fée parmi tant d’autre apparue dans la société. Je ne sais pas pourquoi mais j’avais besoin que ce personnage soit la première femme devenue fée avant que beaucoup d’autre manifestation la relègue au rang de banalité. Le potentiel narratif de mon point de départ était minuscule et rachitique, en revanche en cherchant à étoffer mon personnage je lui construisais une histoire rétroactive. Elle avait été la première fée, elle s’était donc retrouvée sous les feux des projecteurs de l’humanité, elle avait été une star interplanétaire au centre de l’attention des sciences, des religions et du showbiz jusqu’à ce que d’autres manifestations de type elfe, orc ou dragon partage ce gâteau médiatique. J’aimais l’idée que son statu de fée lui confère une aura de merveilleux évident, mais aussi une forme d’immortalité ou de temps long de la vie afin de ne pas avoir à la définir précisément dans sa propre chronologie créant ainsi un flou temporel pour insuffler une part de mystère.

C’était donc un personnage des bas-fonds dont la première apparition en train d’uriner dans une ruelle, peut-être même debout simplement en écartant sa culotte l’installait du côté de la descente aux enfers et de la perte d’une forme de dignité ou d’humanité mais c’était un personnage qui avait traversé d’autres sphères. J’arrivais au fil de mes obsessions à inventer un vécu à ce personnage, un vécu conditionnant son présent ou mettant en exergue par contraste le présent dans lequel elle vivait, mais curieusement je n’arrive pas à en tirer une histoire. C’est pour cela que ce point de départ, cette envie d’écriture est devenue une forme d’obsession. J’y revenais régulièrement, j’y pensais souvent mais je ne parvenais pas à décoller. J’étais figé dans cette idée curieuse que l’écriture devait advenir en aval du personnage. Et que les pistes qui j’avais pour étoffer son passé ne pouvaient pas être de la matière littéraire pour un hypothétique roman.

J’aurai dû penser à la forme courte, à la nouvelle, et penser le texte comme le monologue d’un personnage qui revient sur sa vie. Mais je ne l’ai pas fait, surtout parce qu’à l’époque en plus d’être bloqué dans une vision d’une écriture qui va de l’avant à partir d’un point de départ, aussi parce que je n’avais pas de culture du court, je n’avais pas lu de nouvelles ni même de poésies et la littérature se devait d’être une forme longue dans la vision un brin névrosée que j’en avais. Aujourd’hui je pourrais peut-être revenir sur ce sujet, je le ferais un jour oui, à moins que je ne décide de conserver cette idée inachevée pour qu’elle reste à jamais ma première obsession d’écriture.

Des années après que cette idée m'ait traversé l'esprit je tombe sur cette illustration de fée stripteaseuse qui convient assez à mon idée de départ

Des années après que cette idée m'ait traversé l'esprit je tombe sur cette illustration de fée stripteaseuse qui convient assez à mon idée de départ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article