Les mots en transite

Publié le par Rémy

Il y a toujours quelqu'un pour attendre quelques choses à un moment inopportun. Que cela arrive dans ta tête, dans ta vie, dans les temps morts ou dans les endroits reculés là où tu plante ton jardin secret derrière une haie à épine et un portillon rouillé. Elle est là la silhouette de son allure énigmatique comme un sphynx en peau de femme qui t’observe de son regard vide où se perde une énigme. Peau aime, peau haine, ce sont toutes des peaux d'ânes en âmes damnées qui se tiennent figées dans les bas de pages de nos histoires perdues. Toi qui venais là sans t’y attendre tu es soufflé, comme le verre brulant tu te déforme et se forme sur la surface irriguée de ta conscience des interrogations, des poignards volants plantés dans le mou de ta matière grise comme des pamphlets aux portes des bourgeois. Et elle est là, elle te regarde et elle attend.

Les mots en transite

Publié dans Divagations diverses, Prose

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
j'aime et j'aimerai que tu te concentres ensuite sur l'orthographe ! transit, le tu prend un s par exemple !
Répondre