Pourquoi se réjouir d'un mauvais match du PSG

Publié le par Rémy

Je le dis depuis longtemps, j’aime le sport pour la narration qui l’entoure. J’ai souvent parlé ici ou là de la narration interne à un événement sportif, la dramaturgie intrinsèque à un sport, la tragédie qui s’enroule autour d’un 100 mètres dès l’entrée des sprinteurs dans le stade, l’incertitude et la chute fracassante d’une contre-attaque en handball et bien sûr les épopées mythiques des retournements de situations qui sont propres à la fameuse glorieuse incertitude du sport. J’aime cet aspect narratif du sport c’est un fait, mais lorsque je dis que j’aime le sport pour la narration qui l’entoure je parle aussi de la glose journalistique qui s’écrit et se parle autour des événements sportifs.

Télé, radio, journaux, ils sont nombreux les animateurs, journalistes et chroniqueurs à pouvoir parler semble t il sans fin ni limite d’un match, d’une victoire, d’une défaite, d’un avenir plausible ou impossible. Et si j’entends que l’on puisse trouver vaine cette manière de faire et défaire les matchs, j’avoue y prêter souvent une oreille attentive. C’est pour cela que lorsque je regarde un match de foot, parce que le foot est le plus large pourvoyeur de cette matière journalistique, il m’arrive souvent de vibrer et de supporter le résultat qui fera le meilleur sujet pour la glose à venir. C’est ainsi qu’hier soir devant le match qui opposait le PSG à Naples en ligue des champions je n’ai pas résisté à supporter les buts de Naples et à m’émouvoir de manière heureuse pour les errements de Paris en milieu de terrain.

Il ne faut pas y voir un anti parisianisme basique, la preuve lorsque Di Maria égalise à la toute fin du match je n’ai exulté le but comme un bon supporter. Ce que j’ai soutenu c’est la matière à polémiquer, à digresser, gloser et disséquer le match durant des débats sans fin qui ne feront jamais la vérité du terrain mais qui occupe l’espace mental et sonore d’une douce litanie que j’aime.

Et c'est l'occasion de partager quelques photos de sport, c'est toujous beau une image arrêtée de sport je trouve
Et c'est l'occasion de partager quelques photos de sport, c'est toujous beau une image arrêtée de sport je trouve
Et c'est l'occasion de partager quelques photos de sport, c'est toujous beau une image arrêtée de sport je trouve
Et c'est l'occasion de partager quelques photos de sport, c'est toujous beau une image arrêtée de sport je trouve
Et c'est l'occasion de partager quelques photos de sport, c'est toujous beau une image arrêtée de sport je trouve
Et c'est l'occasion de partager quelques photos de sport, c'est toujous beau une image arrêtée de sport je trouve
Et c'est l'occasion de partager quelques photos de sport, c'est toujous beau une image arrêtée de sport je trouve
Et c'est l'occasion de partager quelques photos de sport, c'est toujous beau une image arrêtée de sport je trouve
Et c'est l'occasion de partager quelques photos de sport, c'est toujous beau une image arrêtée de sport je trouve
Et c'est l'occasion de partager quelques photos de sport, c'est toujous beau une image arrêtée de sport je trouve
Et c'est l'occasion de partager quelques photos de sport, c'est toujous beau une image arrêtée de sport je trouve

Et c'est l'occasion de partager quelques photos de sport, c'est toujous beau une image arrêtée de sport je trouve

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article