Comme un serpent entre les lignes chastes

Publié le par Monsieur Ray

Prose soumise, poésie insoumise, entre les femmes nues et les photos curieuses de fantasmes indécents et peut-être indicibles parce que parfois il faut des images plus que des mots pour dévoiler l’étendue salie et salaces des pensées qui suintent dans l’arrière court d’un jardin secret. Je pose ma prose et détrousse ma poésie au milieu d’un océan de porno, de seins et de verges et des rencontres invisibles entre les zones érogènes. Pas de grand remplacement dans la bouche du poète mais le grand chamboulement, le chamboule tout des mœurs lorsque je balance ma boule de bois poétique dans la boîte de tes idées conservatrice. On peut bien injecter des conservateurs de synthèse pour stabiliser le réel, miser sur les édulcorants et l’aspartame dans les cocktails molotov des énervés de la révolution moi y’a rien qui ne me tâche ni ne m’attache à l’ordre établi. Et si tu vois un serpent frôler le sol et s’enrouler autour des saints et des saintes aux seins lourds du refoulé ne t’affole pas ce n’est que ma ponctuation. Un peu d’action quand l’accusation vient sonner à la porte ; y’a pas à dire les digicodes c’est la plus géniale des horribles inventions pour filtrer le réel à ta porte mais le soleil il s’en fout il passera par la fenêtre et si t’es assez con pour avoir les volets clos et payer en lumens les ampoules des noirs désirs de consommation alors on ne peut rien pour toi et ma prose ne passera pas sous ta porte. Une femme accroupie la croupe à l’air dans la ville, le tatouage dans la peau et la lingerie dentelle par-dessus, une bouche avide sur un sexe avide et les ongles rouge dans les cheveux de l’homme, un pied sur l’épaule, j’extrapole. Une cigarette à la bouche d’une fille cyborg chinoise de la peinture aquarelle plein les yeux et le coït secret dans la case voisine. Toutes des mères, toutes des filles, tous des pères et partout toujours des liens tissés et tendus c’est la trame du réel que la poésie sectionne dans un ultime assaut qui sent l’urine, le souffre et la sueur.

 

 

Je cherchais une illustration capiteuse avec un serpent dans la jungle et je suis tombé sur ça ... affiches et photos de Liane L'esclave Blanche un film ouest-allemand de 1957 avec une jeune actrice Marion Michael qui est la réponse allemande à Brigitte Bardot. Je suis souvent fasciné par la laxité des mœurs du temps passé où l'on pouvait faire un succès avec un film qui me semble raciste et sulfureux.
Je cherchais une illustration capiteuse avec un serpent dans la jungle et je suis tombé sur ça ... affiches et photos de Liane L'esclave Blanche un film ouest-allemand de 1957 avec une jeune actrice Marion Michael qui est la réponse allemande à Brigitte Bardot. Je suis souvent fasciné par la laxité des mœurs du temps passé où l'on pouvait faire un succès avec un film qui me semble raciste et sulfureux.
Je cherchais une illustration capiteuse avec un serpent dans la jungle et je suis tombé sur ça ... affiches et photos de Liane L'esclave Blanche un film ouest-allemand de 1957 avec une jeune actrice Marion Michael qui est la réponse allemande à Brigitte Bardot. Je suis souvent fasciné par la laxité des mœurs du temps passé où l'on pouvait faire un succès avec un film qui me semble raciste et sulfureux.
Je cherchais une illustration capiteuse avec un serpent dans la jungle et je suis tombé sur ça ... affiches et photos de Liane L'esclave Blanche un film ouest-allemand de 1957 avec une jeune actrice Marion Michael qui est la réponse allemande à Brigitte Bardot. Je suis souvent fasciné par la laxité des mœurs du temps passé où l'on pouvait faire un succès avec un film qui me semble raciste et sulfureux.
Je cherchais une illustration capiteuse avec un serpent dans la jungle et je suis tombé sur ça ... affiches et photos de Liane L'esclave Blanche un film ouest-allemand de 1957 avec une jeune actrice Marion Michael qui est la réponse allemande à Brigitte Bardot. Je suis souvent fasciné par la laxité des mœurs du temps passé où l'on pouvait faire un succès avec un film qui me semble raciste et sulfureux.
Je cherchais une illustration capiteuse avec un serpent dans la jungle et je suis tombé sur ça ... affiches et photos de Liane L'esclave Blanche un film ouest-allemand de 1957 avec une jeune actrice Marion Michael qui est la réponse allemande à Brigitte Bardot. Je suis souvent fasciné par la laxité des mœurs du temps passé où l'on pouvait faire un succès avec un film qui me semble raciste et sulfureux.

Je cherchais une illustration capiteuse avec un serpent dans la jungle et je suis tombé sur ça ... affiches et photos de Liane L'esclave Blanche un film ouest-allemand de 1957 avec une jeune actrice Marion Michael qui est la réponse allemande à Brigitte Bardot. Je suis souvent fasciné par la laxité des mœurs du temps passé où l'on pouvait faire un succès avec un film qui me semble raciste et sulfureux.

Publié dans poésie, Prose

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article