Les vieux monsieurs meurent

Publié le par Monsieur Ray

C’est incroyable de voir comment les gens finissent tous par mourir. Les uns après les autres, de vieillesse ou de maladie ou d’une maladie de vieillesse souvent. Bien sûr des gens meurent autrement mais de ceux-là nous n’en parlons pas. Enfin nous nous en émouvons pas de la même manière. Pour le mort du jour je parle de Jean Rochefort, il était vieux mais maintenant il était mort et déjà les réseaux sociaux puis les télévisions, radios, médias vont relayer l’information avant de produire de la tristesse qui est l’émotion souhaitée dans une pareille circonstance. Je n’ai rien contre Jean Rochefort ni vivant ni mort, c’était un vieux monsieur attachant, élégant, dandy et un esthète. Je suppose qu’il a été jeune mais ça c’était avant. Aujourd’hui il était vieux, puis il était mort. Et c’est pourtant ce que l’on peut à chacun se souhaiter de mieux, vieillir vieux et puis après ça mourir. Les morts jeunes, les morts moins vieux, les accidents, les catastrophes et autres meurtres on n’en veut pas pour soi ni pour les autres. Il faudrait donc se réjouir qu’une personne soit morte après une longue vie, mort après avoir vécu 87 ans. Il ne faudrait pas s’en étonner ni s’en attrister. Il y en aura d’autres, c’est sûr, c’est inévitable, c’est certain. Des personnages publics que l’on apprécie ou que l’on a apprécié vont mourir. Souhaitons-leur de mourir vieux et réjouissons-nous quand cela arrive. Parce que sinon nous avons pas fini d’être triste, ils vont tous mourir, nous allons tous mourir, vivons vieux et soyons joyeux.

Publié dans Divagations diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article