Chiner sa bibliothèque - saison 02 - épisode 28 – Norman Mailer est mienne

Publié le par Monsieur Ray

Marilyn est une icône. C’est une chose évidente. C’est un pilier de la réalité. C’est une évidence qui enfonce toutes les portes ouvertes. Je le sais et c’est pour cela que j’aime Marilyn Monroe. Ce qui perdure d’elle plane très largement au-delà de son personnage et de son image ; le concept Marilyn dépasse totalement sa personne et sa carrière. L’année dernière je suis tombé par hasard sur un beau livre à son sujet. Un livre qui met en perspective les notes manuscrites prises par Marilyn, pages de journal intime, poésies, réflexions, lambeaux de phrases sur un coin de nappe, tous ses mots sont décryptés et traduits et illustrés avec de très belles photos d’elle avec des objets de lectures. Le reste du temps en vide-grenier on trouve énormément de posters, de tableaux et d’objets de décoration à l’effigie de la blonde éternelle mais la qualité de ces items varie entre le mauvais goût, le kitch et le moche laissant mon goût pour Marilyn sur sa faim. Mais ce dimanche en chinant dans les rues de Lyon je suis tombé sur un bel ouvrage sur Marilyn. C’est une biographie de Marilyn Monroe éditée chez Albin Michel en 1974, on retrouve donc sur ses pages la beauté intemporelle de la blonde iconique avec le respect du grain de l’époque. Le livre contient des photographies réalisées par les plus célèbres photographes, je ne l’invente pas s’est inscrit dans le livre. Mais blague à part c’est vraiment le cas, on retrouve à quasiment chaque page de magnifiques photos de mademoiselle Norman Mailer et dans chaque cliché on peut voir jaillir la beauté tout en pouvant percevoir la faille fragile qui affleure sous la surface sublime. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour ce livre qui était vendu 10 euros et que j’ai pu négocier à 7 euros. Je sais que c’est un peu cher, mais il est vraiment beau et pouvoir ranger Marilyn Monroe dans ma bibliothèque chinée est un luxe que je ne veux pas me refuser.

Je dépasse les 100€ dépensés cette saison pour chiner des livres. Avec cet achat j'en suis à 106 euros
Je dépasse les 100€ dépensés cette saison pour chiner des livres. Avec cet achat j'en suis à 106 euros
Je dépasse les 100€ dépensés cette saison pour chiner des livres. Avec cet achat j'en suis à 106 euros
Je dépasse les 100€ dépensés cette saison pour chiner des livres. Avec cet achat j'en suis à 106 euros
Je dépasse les 100€ dépensés cette saison pour chiner des livres. Avec cet achat j'en suis à 106 euros

Je dépasse les 100€ dépensés cette saison pour chiner des livres. Avec cet achat j'en suis à 106 euros

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article