Les nouvelles de l'Ouest Sauvage, le temps des soupçons

Publié le 21 Juin 2017

Les agissements malfamés de la communauté d’Abraham n’étaient malheureusement au premier rang des priorités de la ville. Les marshals et les citoyens n’avaient pas le temps d’instruire plus en profondeur les agissements louche de cette communauté car une menace plus grande planait toujours sur Crimson Bay. Avec ces fils de chiens qui étaient encore en liberté à mener des razzias sanglantes dans les parages, la ville ne pouvait pas retrouver la paix. Alors, les jours suivants le 5 avril, nous pansions les plaies de nos blessés pendant que les esprits les plus vaillants enquêtaient sur les plans de ces ignobles truands. Les informations que nous récoltions nous ramenaient toutes vers le général Wainegrow, l’infâme personnage qui mena les armées sudistes d’une main froide et sanglante vers le tristement célèbre massacre de fort Lincoln. Toutes les preuves laissaient supposer que ce vil général était en train de mettre sur pieds une armée de mercenaires afin de mener d’autres exactions plus terrible encore. Nous supposions que l’abject personnage se terrait dans la colline ensanglantée de l’homme de la liberté. Il nous fallait agir rapidement. Mais avant de passer à l’action il nous fallait confirmer nos soupçons. C’est mandaté par le Marshall que nous nous apprêtions à partir vers fort Lincoln lorsque l’usine de munition de Crimson Bay a été lâchement attaquée. En prélude de cette attaque une explosion gigantesque ébranlait chaque habitant de cette ville dans ses chairs, s’en suivit avec horreur l’attaque des stocks par les chiens du général Wainegrow qui s’enfuyaient ensuite avec des chariots chargés de munitions. N’écoutant que notre courage nous sautions sur nos chevaux pour suivre ces bâtards convaincus qu’ils nous mèneraient jusqu’à leur chef. 

Rédigé par Monsieur Ray

Publié dans #ébauche

Repost 0
Commenter cet article