Contre écriture numéro 01 : Marion prend son petit déjeuner

Publié le 1 Juin 2017

Marion c’est réveillée lorsque son téléphone à sonné aux alentours de 06h45. Comme tous les matins elle s’est levée. La première chose que Marion fait c’est de mettre une culotte. Elle ne s’est pas rendu compte que c’est la même culotte que la veille. Ensuite elle est passée aux toilettes vider sa vessie avant d’aller se laver les mains et de grimper sur la balance pour vérifier son poids.

Marion c’est habillée et elle est arrivée dans la cuisine. Elle a allumé la machine à café puis elle à attraper le paquet de dosettes fermé avec deux pinces à linge. Marion met des pinces à linge sur tous les paquets alimentaires, elle en a mit deux sur le café parce qu’elle aime beaucoup l’odeur du café et elle ne veut pas que son café en dosette s’oxyde au contact de l’air. Elle met son nez dans le paquet ouvert et Marion prend une profonde respiration. L’odeur forte du café la réveille déjà. Elle met deux dosettes et place un mug avant de mettre la machine en action.

Puis Marion se retourne, elle ouvre le placard du haut pour y prendre le paquet de céréales. Ce ne sont pas des céréales, c’est plutôt du muesli au chocolat. Elle en verse quatre culières à soupe dans un bol avant de refermer le paquet avec une pince à linge. Marion ouvre le frigo et attrape la bouteille blanche de lait, elle tourne le bouchon bleu et penche la bouteille. Marion a toujours peur qu’un truc périmé et pourri comme ce chapitre coule de sa bouteille et tombe sur ses céréales, mais ce n’est pas le cas. Le lait semble bon.

Marion est restée devant le four à micros ondes pour compter les tours que son bol fait sur le plateau tournant ; pas plus de cinq tours sinon après c’est trop chaud, et moins de cinq tours et son petit déjeuné est fade comme ce chapitre.

Voilà qu’elle se dirige dans le salon avec son plateau à motif asiatique où sont posés son bol et son mug. Elle le pose sur la table basse devant la télé et elle allume la dite télévision. Marion met BFM pour l’accompagner et parce que Marion elle veut être une femme en prise avec son monde, alors elle s’informe en mangeant son muesli et en buvant son café.

Rédigé par Monsieur Ray

Publié dans #Contre écriture

Repost 0
Commenter cet article