Contre écriture 09 Josselin et Rachida mangent leurs déserts

Publié le 16 Juin 2017

Josselin et Rachida en sont arrivés au moment du désert de leur dîner. Ils ne parlent pas beaucoup. Dans la salle à manger la télévision dit du bien du nouveau président Macron, Rachida est d’accord avec les éloges des journalistes mais elle ne le dit plus parce que cela irrite Josselin et que s’ils parlent politique, ils finissent parfois par s’engueuler. Josselin c’est levé, il a rapporté la moutarde au frigo, il se tourne vers sa femme et lui demande :

_ Tu veux un désert ? Je peux te proposer une pêche ; j’en ai mangé une à midi, elles sont bonnes.

_ Non merci. Je préfère prendre une glace.

_ D’accord. Et Josselin ouvre le compartiment congélateur, il attrape la boîte de cônes glacés et il rajoute. Il reste citron meringué et chocolat pistache.

_ Citron pour moi répond Rachida. Au fond de lui Josselin est rassuré parce qu’il voulait pistache chocolat mais il n’avait pas osé l’affirmer.

A table Rachida croque dans sa glace à déguste de jolies petites bouchées de crème glacée mélangé à de la meringue industrielle. Elle aime ça. En face d’elle son mari suce son cône et Rachida ne supporte pas cela. Elle se demande comment on peut sucer une crème glacée. Une glace à l’eau encore elle peut le comprendre, mais sucer une crème glacée ! Encore une fois Rachida garde ses remarques pour elle parce qu’elle n’a pas envie de s’engueuler. Et puis elle a apprit à ne pas parler la bouche pleine, même plein de crème glacée au citron et à la meringue industrielle.

Dans l’appartement du dessus Josselin et Rachida perçoivent les grincements du lit des voisins qui font l’amour. C’est bien tôt pour faire l’amour disent-ils à haute voix.

Rédigé par Monsieur Ray

Repost 0
Commenter cet article