Contre écriture 03 : Aline a envie de faire caca

Publié le 3 Juin 2017

Voilà plusieurs minutes qu'Aline a envie de faire caca.

 

Cette envie lui est venue pendant qu'elle donnait sa dernière heure de cours. Mais un professeur de français ne peut pas quitter ses élèves pour aller faire caca alors Aline s'est retenue. C'est bien normal, en plus Aline n'aime pas trop faire caca dans son établissement, elle se sent gêner par rapport à ses collègues de travail.

 

Et puis l'envie n'est pas forte, c'est juste une petite pression discrète. Une sensation diffuse qui s'est éveillé dans son système digestif. Il n'y a rien d'urgent. Aline peut attendre la fin de son cours avant de quitter le collège est de rentrer dans sa voiture. Il reste à la jeune femme quinze minutes de route avant d'arriver chez elle où elle pourra se rendre aux toilettes.

 

Une fois qu'elle a claqué la portière, enclenchée sa ceinture de sécurité et qu'elle a mit le contact Aline allume l'autoradio. La soupe de France Inter remplit l'habitacle alors qu'elle quitte le parking. Ce le moment qu'elle a choisi pour péter. Lâcher quelques pets puissants et odorants n'empêche pas Aline d'avoir envie de faire caca mais cela soulage un peu ses intestins. Dans le secret de sa voiture Aline se complet dans l'odeur de son cloaque.

 

Encore quelques minutes et elle sera chez elle. La clef tourne dans la serrure et la porte s'ouvre. Aline pose son sac à main sur la tablette de l'entrée et sa mallette de professeur au pied de son bureau. Elle pense à accrocher les clefs de la voiture là où elle pourra les retrouver avant de se diriger vers la salle de bain où se trouvent les toilettes. Les talons d'Aline font résonner ses pas lorsqu'elle marche sur le carrelage. Le bruit ne couvre pas celui du pet qu'elle libère encore.

 

D'un geste assuré elle déboutonne son jeans et dans le même mouvement elle baisse son pantalon et sa culotte qui roule sur ses cuisses. Enfin Aline peut s'assoire sur la cuvette des toilettes et libérer ses intestins de la matière fécale accumulée dans la journée. Personne ne peut voir ce qu'il se passe en dessous, ni dieu ni Aline elle-même car son corps assit sur les toilettes fait obstacle à la vision et c'est mieux ainsi.

Rédigé par Monsieur Ray

Publié dans #Contre écriture

Repost 0
Commenter cet article