De l'impudeur ou de la vulgarité

Publié le 18 Mai 2017

Pourquoi dire que je ne supporte pas les gens qui étalent leur vie ? C’est un peu vrai, mais ce n’est pas exactement la question, la question c’est que je ne me souviens pas avoir étalé cela quelque part avant - Paradoxe ? - et si supprime mon espace de paradoxe interrogatif la question n’a pas une forme de question. Dire que je n’aime pas que les gens étalent leur vie est vrai et faux. Je n’aime pas les gens qui étalent leur vie en particulier sur les réseaux sociaux. Je ne sais pas si c’est parce que je suis un vieux réactionnaire qui fustige la modernité d’expression de génération plus jeune que moi ou si c’est seulement parce que je trouve que la vie étalée des gens est globalement pathétiquement banale, vide, et creuse, raisonnant comme un slogan de mauvaise publicité ou l’affiche d’une médiocre campagne de communication. En exposant ainsi la fatuité de leurs vies ces gens-là font preuve d’une grande vulgarité et ils révèlent aux yeux de ceux qui veulent le voir leur incapacité à avoir conscience de ce qu’ils sont. Je trouve cela vulgaire. C’est cette vulgarité qui entraîne mon insupportation. C’est cela que je ne supporte pas.

En revanche j’admire et je convoite l’introspection. Les personnes qui prennent de la parole pour exposer sur un réseau anonyme la vacuité quelques faits anodins c’est détestable, mais la personne qui partage son introspection n’entre pas dans la catégorie de ce que je ne supporte pas. Au contraire cette personne là conduits un exercice de pensée et d’écriture libre qui dévoile une pensée intime et des mécanismes de pensées singulières dans une impudeur consciente et bienveillante et je trouve ça fascinant et admirable. J’aime cela. J’aime l’impudeur quand elle est réelle et honnête. Quelqu’un qui annonce son mariage, sa séparation, sa grossesse ou l’achat de son nouveau canapé sur Facebook comme si c’était un grand événement et qui ne réalise pas que des millions d’autres personnes font la même chose, ont fait la même chose et feront la même chose ça me donne la gerbe. Mais quelqu’un qui fouille sa pensée et qui me donne les clefs  pour la comprendre c’est juste beau.

Rédigé par Monsieur Ray

Publié dans #Je est un autre, #Réflexion

Repost 0
Commenter cet article