Chiner sa bibliothèque - saison 02 - épisode 06 – Les mystères de la bande dessinée du bébé dinosaure

Publié le 6 Mai 2017

Pour moi Martin Mystère était un personnage de dessin animé pour ado apparu à la télévision au moment où je m’intéressais moins (pour pas dire pas) aux dessins animés qui accompagnent le petit déjeuner. Alors lorsque dans un vide-grenier je suis tombé sur cette épaisse bande dessiné titrant Martin Mystère et présentant en couverture un aventurier blond aux prises d’un monstre vert sous l’œil énigmatique d’une tribu mystérieuse j’ai forcément été intrigué. Et qui dit chineur intrigué dit achat désiré. La vendeuse voulait 1 euro en échange de cet objet curieux, je le lui ai donné sans hésiter. Ce n’est qu’en rentrant que je me suis un peu plus penché sur le cas de ce monsieur Mystère, découvrant ainsi qu’avant d’être un ado blondinet désagréable dans une série de dessins animés Martin Jacques Mystère était un aventurier écrivain spécialisé en anthropologie, archéologie, histoire de l’art et cybernétique. Oui oui cybernétique, ça ne s’invente pas, je l’ai lu sur Wikipédia et sur la couverture ce monsieur Mystère tient un flingue futuriste laissant penser qu’il s’y connaît en cybernétique. C’est donc au travers de Wikipédia que j’ai découverts que Martin Mystère est né en 1982 sous la plume d’un auteur italien Alfredo Castelli. Son Martin Mystère est l’évolution d’un personnage précédant basé sur l’aventurier Allan Quatermain. C’est une bonne surprise de découvrir les aventures de ce Martin Mystère et c’est tout le sel des vide-greniers que de découvrir des choses inattendues. C’est un volume de 1994 publié chez Glénat qui est en très bon état je trouve pour un livre de son âge dont j’imagine qu’il a été lu par de jeunes personnes pas nécessairement toujours soigneuses. En cherchant sur internet j’ai été étonné de voir que l’ouvrage est légèrement côté, en tout cas il est vendu sur quelques sites plus cher que ce que je l’ai payé, même si ce n’est pas le but de mon projet chiner sa bibliothèque c’est malgré tout une bonne surprise.

A l’inverse si je ne connaissais pas cette version originale et adulte de Martin Mystère, je connaissais Gon le bébé tyrannosaure qui est né sous le trait du mangaka Masashi Tanaka. Alors lorsque j’ai aperçu la couverture de ce Gon, totalement couverte de poussière ça a fait tilt. D’aspect extérieur le livre semblait plutôt en mauvais état mais en le feuilletant un peu je me suis rendu compte que c’était surtout de la saleté et à part les trois ou quatre premières pages qui comportent des auréoles d’humidité, le reste de l’ouvrage est nickel. La encore je l’ai acheté pour 1 euro. Je suis vraiment content d’avoir ce volume, le premier en plus, qui présente dans une histoire sans paroles les aventures de Gon ce bébé tyrannosaure à la force colossale découvrir la vie sauvage en essayant d’y trouver sa place. J’aime beaucoup le trait précis et plein d’emphase de Tanaka. Après un petit nettoyage la couverture de cette édition de 1995 chez Casterman a retrouvé son éclat et je suis très heureux d’ajouter ce tome à ma bibliothèque. Pour la petite anecdote j’ai découverts le personnage de Gon parce qu’il était parmi les personnages jouables cachés dans Tekken 3 je crois (l’incertitude repose sur l’épisode de Tekken).

Martin Jacques Mystère dans sa version adulte dans la BD orignelle
Martin Jacques Mystère dans sa version adulte dans la BD orignelle

Martin Jacques Mystère dans sa version adulte dans la BD orignelle

Adorable Gon qui conduit la somme totale dépensé à 11,10 euros pour être précis
Adorable Gon qui conduit la somme totale dépensé à 11,10 euros pour être précis

Adorable Gon qui conduit la somme totale dépensé à 11,10 euros pour être précis

Repost 0
Commenter cet article