Comment j'en suis venu à apprivoiser l'écriture #autofiction 7/11

Publié le 28 Avril 2017

 

J'ai pratiqué ce jeu une année durant, seul, au lycée, dans une classe dans laquelle je n'avais aucune estime pour mes camarades. L'année suivant j'étais à la fac, et j'ai eu l'opportunité de rejouer ce jeu. J’'ai tenu là aussi une année totale, mais c'était légèrement différent parce que j'avais rencontré des personnes que j'appréciais. Et dans mes journaux anonymes, en plus d'exprimer les idéaux je découvrais aussi le sens d'un jeu de séduction littéraire. Tout était pareil à la fac mais tout était différent, d'une part il y a avait des filles qui me plaisaient et pour lesquelles j'apprenais à éprouver du plaisir en provoquant chez elles des émotions. Et puis j'avais ma voiture, il m'arrivait parfois de finir les cours à 20 heures, prendre ma voiture, rouler une heure pour rentrer chez mes parents, écrire un numéro de mon journal anonymes, en imprimer quelques exemplaire, reprendre la voiture, retourner dans la ville où j'étais à la fac, faire un détour pour poster mes exemplaires dans des bureaux de postes différentes pour brouiller les pistes et enfin retrouver ma chambre de citée universitaire. J'étais passionné, j'étais excessif mais j'étais solitaire.

Quoi qu'il en soit cette pratique de l'écriture anonyme et de l'envoie à des lecteurs potentiels c'est ce qui m'a amené à l'écrire. Et vu que ce chapitre de ma vie est déjà trop long, je réserve à un futur chapitre comment j'ai appliqué cette expérience dans l'internet de mes débuts. C’est avec la fin de la première année de fac, une année durant laquelle j’ai été plus assidue à mes écritures qu’aux courts que se termine mon expérience de correspondance anonymes et littéraires. Peut-être que ça c’est terminé à ce moment aussi parce qu’internet arrivait …

Rédigé par Monsieur Ray

Publié dans #egotrip, #autofiction, #écrire, #écriture

Repost 0
Commenter cet article