Avoir du retard dans sa règle 2/2

Publié le 9 Avril 2017

[...]

Et puis samedi je n’ai pas trouvé le temps. Je ne l’ai pas pris. Je suis allé au concert de Damien Saez, quatre d’heures d’attentes au calme et au soleil, j’avais mille fois le temps d’écrire mille article, mais j’étais trop occupé par le spectacle de la ville, de la foule, de la vie et des gens pour m’enfermer dans mon téléphone et jeter quelques mots. C’est d’ailleurs une constante que j’observer chez moi ; ma difficulté à m’extraire de l’instant présent pour m’enfermer dans une bulle mentale pour écrire. Si le choix m’est donné je préfère toujours observer le monde, noter mentalement les choses, observer, analyser, essayer de comprendre, pour finalement agir en écriture que dans un temps ultérieur et décalé. Et pourtant ça fait quelques temps – des temps à compter en mois voir en année – que je me fantasme en chroniqueur de l’instant présent.

Je voudrais être cet homme capable de se poser dans un coin de la scène et de noter en direct dans son calepin ou dans son téléphone la vérité de l’instant. Je voudrais avoir ce talent de transformer en écriture voir en littérature l’instant présent au moment où il est vécu. Un peu à la manière de ce que je peux faire en le photographiant à la volée. Mais je n’y arrive pas. J’ai encore en moi la nécessité d’avoir un rituel d’écriture, un temps d’écriture et un lieu. Je ne sais pas d’ailleurs si ce rituel d’écriture est une contrainte négative ou positive ; dans les deux cas je ressens de manière inconsciente la nécessité de restreindre l’écriture. On peut voir le fait de se restreindre comme le fait de se limiter et de se poser des entraves non naturelles. Mais on peut aussi voir le fait e se restreindre comme le fait de rester concentrer sur un seul objectif et aussi de mettre une frontière claire entre l’écriture et le reste de la vie.

Je ne sais pas pourquoi ce week-end j’ai sauté ces deux jours. Ce n’est pas exactement un accident parce que j’ai pensé chacun de ces jours que j’étais en train de trahir le projet d’un jour / un article. Et en même temps je savais que je pourrais faire cela : contre dater. Et c’est ce que je fais.

Kate Beckinsale ...

Kate Beckinsale ...

Rédigé par Monsieur Ray

Publié dans #retard, #Réflexion, #Je est un Blog

Repost 0
Commenter cet article