Avoir du retard dans sa règle 1/2

Publié le 8 Avril 2017

Cela ne m’était plus arrivé depuis très très longtemps ; oui ça fait deux jours sans publications. Deux jours consécutifs durant lesquels je n’ai pas trouvé - ou pas pris le temps - de venir publier quelques phrases sur ce blog – ni sur un autre –. Cela me rappelle mes débuts sur ce projet de blog, lorsque j’ai pris la décision, pour me forcer à l’écriture, de publier quotidiennement quelque chose. Les premières semaines j’avais beaucoup de mal à me contraindre à la régularité. Et comme je ne me mettais aucunes contraintes de qualités ni de longueurs je ne pouvais pas prétexter le manque d’inspiration. C’était seulement le manque d’habitude ou l’excès de mauvaises habitudes.

Je sautais les jours avec maladresse. Au départ je prenais le temps de faire comme ici et de contre dater mes articles pour que mon blog affiche une certaines continuité mais il m’arrivait de manquer quatre ou cinq jours consécutifs ; dans ces moments là il devenait plus difficile de combler tous les jours de retard en une seule journée qu’il m’aurait été difficile de trouver le temps chaque jour pour écrire un seul article. J’ai fini – je crois – par laissé quelques jours manquant en me disant que finalement eux aussi pouvaient dire quelques choses de moi.

Je parle ici de huit ans en arrière, quand je n’avais pas de smartphone et que publier autrement que sur mon ordinateur n’était pas facile. Avec le temps j’ai pris l’habitude d’écrire avant minuit un truc pour le blog. J’ai surtout appris à anticiper les moments où je ne pourrais pas écrire et publier en rédigeant des articles à l’avance et en programmant leurs publications. C’était plus naturel d’anticiper l’absence que de combler le vide. Et petit à petit je n’ai plus manqué un jour. Parfois je ne trichais que très discrètement en ouvrant l’interface du blog à 23:57 mais en écrivant et publiant l’article qu’une fois minuit passé. [...]

Et Marilyn Monroe jeune c'est juste pour moi, pour la déco, l'amour et la passion et pour faire semblant de vouloir me faire pardonner

Et Marilyn Monroe jeune c'est juste pour moi, pour la déco, l'amour et la passion et pour faire semblant de vouloir me faire pardonner

Rédigé par Monsieur Ray

Publié dans #retard, #Réflexion, #Je est un Blog

Repost 0
Commenter cet article