L'autre qui comptait de la crypto monnaie

Publié le 2 Mars 2017

Assis depuis des heures devant l’ordinateur de la bibliothèque il écoute dans son casque épais et cher le jargon de la crypto monnaie lui embourber la tête. Miner de la crypto monnaie voilà l’expression qu’utilisent les personnes qui cherchent à ramasser ou générer de la crypto monnaie. Il n’a pas encore tout compris, mais il perçoit très bien la portée poétique et métaphysique de ces mineurs du présent qui sont les mineurs du futurs en vis-à-vis de ceux du passé. Bien sûr miner de la monnaie virtuelle n’a rien dans le geste de la noblesse de ceux qui risquaient leur vie sous terre. Et plutôt que mineur il aurait préféré mendiant comme terme. Mais il suppose à juste titre que mendier de la crypto monnaie ce n’est pas vendeur. Ca serait un peu comme supplier pour entrer dans une loge maçonnique, malvenue et de mauvais gout.

Pourtant lorsqu’il ferme les yeux et qu’il se vide la tête il n’envisage que des mendiants, des paysans sans propriétés qui viennent glaner sur les terres d’un seigneur invisible les miettes d’une récolte. Lui-même parfois il endosse le rôle du chapardeur qui récupère les rebus pour leur donner une nouvelle vie, mais mineur ou mendiant en crypto monnaie ça pas encore. C’est nouveau et donc c’est beau. Mais au-delà de cette poétique inhérente aux mots qui désignent les choses il ne sait pas encore ce qu’il voit. Est-ce qu’il y a des rêves qui s’achèvent dans de la crypto monnaie ?

Rédigé par Monsieur Ray

Publié dans #Je est un autre, #Divagations diverses

Repost 0
Commenter cet article