Dans les couloirs d'une vieille école

Publié le 3 Décembre 2016

La citée de Gudur célèbre chaque année l’inauguration de nouveaux bâtiments somptueux. Lors de ces célébrations les rumeurs les plus folles grandissent et galopent au sujet de richesses accumulées par ces joailliers souterrains, on parle de trésors et d’objets mythiques arrachés à la nuit des temps. Au fond de leurs tunnels qui explorent toujours plus loin les entrailles de la terre, les nains de Gudur ont effectivement découverts une antique citée, jadis créée par leurs ancêtres miniers mais ce lieu leur est interdit car il était infesté par la vermine goblins.


Les nains sont assez forts pour empêcher cette vermine de proliférer dans ses galeries mais ils ne parviennent pas à nettoyer l’antique citée. Ils ne veulent pas requérir l’aide des chevaliers de la surface de peur que leurs biens attisent la cupidité de ceux qui vivent au jour. Cette situation perdure jusqu’au moment où, poussés par la nécessité de creuser toujours plus loin, les nains creuse une galerie qui débouche dans la tanière d’un grand serpent noir qui hibernait là depuis la nuit des temps.


Le monstre caverneux dévore la compagnie de mineur qui reste là, hébétée devant cette créature mythique qui est à l’origine du drame qui va suivre. Le serpent noir, immense et ténébreux affamé d’une éternité de sommeil se glisse visqueux dans les galeries existantes à la recherche de proie. Acculé par la puissante créature les Gudur décident à demander l’aide des chevaliers de la surface. Le seigneur Déonrka envoie alors ses hommes les plus puissants pour chasser la bête légendaire. Les chevaliers avides de gloire et de légende, guidés par les éclaireurs Gudur, traquent la bête qui s’est réfugiée au cœur de la citée naine où elle dévore tout le monde.

La légende de la citée naine de Gudur

Rédigé par Monsieur Ray

Publié dans #La légende de la citée naine de Gudur

Repost 0
Commenter cet article