Dans les couloires d'une vieille école 2

Publié le 18 Décembre 2016

A la suite d’un combat homérique les hommes descendus dans les cavernes tuent la bête et les nains, en guise de remerciement, leur offrent des richesses et des bijoux ostentatoires marquant ainsi l'union des deux peuples ayant mené à la victoire. Mais à la surface le seigneur Déonrka ne voit pas les choses comme cela. Assuré de trouver de l’or et des richesses dépassant ses espérances dans la citée qui prospère sous son royaume il décide d’envoyer plus de troupes afin de récupérer ce qu’il considère comme son dû. Les nains de Gudur se remettent à peine de l’attaque du serpent primordial lorsque les hommes arrivent, rançonnent, massacrent et pillent toutes les richesses qu’ils trouvent. A l’abri de la lumière du ciel, ils se pensent à l’abri du jugement de leurs dieux et s’adonnent aux pires exactions. Quand ils remontent à la surface ils laissent sous terre une citée ravagée, un peuple décimé et spolié de la plupart de ses richesses et de ses trésors. Les rares survivants du massacre de Gudur empruntent une galerie interminable qui serpent dans le ventre mou de la terre pour quitter cette région maudite pour eux. Ils abandonnent leur citée fastueuse ainsi les quelques trésors trop bien cachés que les hommes puissent les trouver.

La légende de la citée naine de Gudur

Rédigé par Monsieur Ray

Publié dans #La légende de la citée naine de Gudur

Repost 0
Commenter cet article