Chiner sa bibliothèque #49 : JLA : Justice

Publié le 27 Décembre 2016

Ceci est une de mes dernières trouvailles chinées en vide-greniers. Ceci est clairement une de mes plus grosses dépenses en vide-grenier puisque j’ai dépensé 15 euros. D’ailleurs ce n’était pas dans un vide-grenier mais dans une bourse au jouet, la version hivernal et noëlique du traditionnel vide-grenier. Et malgré la somme engagée, cet achet et cette trouvaille est sûrement une des plus jolies trouvailles de ma saison de chine. En effet, durant cette bourse aux jouets où pullulaient les affaires d’enfants, de bébés, les jeux et jouets j’aperçois un carton où un papa vendait quelques BD. Dans le lot je repère vite les quatre exemplaires de la série JLA : Justice. Au dessin il y a Alex Ross et Doug Braithwaite et au scénario Jim Krueger. Le dessin parlons en, il est sublime ! Puissant, intense, rythmé, tous les personnages sont charismatiques et les couleurs hypnotiques. Je ne suis pas un très grand connaisseur de comic book, mais là je suis totalement sous le charme et le choc de la série. JLA : Justice est un cross-over où les héros de DC comics réunis dans la Justice League of America aka La Ligue de justice d'Amérique en VF sont aux prises aux super vilains de l’univers DC dans les rouages d’un plan sombre mené par Lex Luthor.

Si j’ai accepté de payer ce prix c’est que les ouvrages sont dans un état proche du neuf. Pour des livres qui datent de 2006 c’est bluffant. On sent qu’ils ont été la propriété d’un lecteur passionné et respectueux qui dix ans plus tard se sépare de ses livres comme s’ils sortaient de la librairie. Après un rapide coup d’œil sur le net il me semble que cette édition chez Panini Comics n’est plus éditée et à priori la série vaut maintenant un peu plus de 15 euros … voir largement plus sur certains sites. Ce prix, c’était le prix à l’unité de chaque ouvrage neuf, j’ai vite fait le calcule avant de craquer. J’aurai dû publier cet article le jour de noël d’ailleurs parce que c’est vraiment mon plus beau cadeau de chine.

Après cette grosse dépense relative, le coût à l'achat de cette bibliothèque chinée fait un bon et grimpe à 123,5 euros Après cette grosse dépense relative, le coût à l'achat de cette bibliothèque chinée fait un bon et grimpe à 123,5 euros
Après cette grosse dépense relative, le coût à l'achat de cette bibliothèque chinée fait un bon et grimpe à 123,5 euros Après cette grosse dépense relative, le coût à l'achat de cette bibliothèque chinée fait un bon et grimpe à 123,5 euros

Après cette grosse dépense relative, le coût à l'achat de cette bibliothèque chinée fait un bon et grimpe à 123,5 euros

Rédigé par Monsieur Ray

Publié dans #chinersabibliothèque, #chiner, #bibliothèque, #videgrenier, #vide grenier, #livre

Repost 0
Commenter cet article