Dialogue d'usine

Publié le 20 Septembre 2016

Elle : Il y a deux mondes qui coexistent en moi.

Lui : Tu sais j’envie ceux que tu as habilités à franchir cette frontière en toi. Moi je n'ai qu'un seul monde à l'intérieur, mais nous sommes des dizaines de variations dégénérées à le peupler.

Elle : Alors j'envie l’audience démultipliée que tes pensées trouvent dans le fond de ton crâne.

Lui : Oh ça oui, tu peux. Mes intérieurs dégénérés valent tous mieux que moi.

Dialogue d'usine

Rédigé par Monsieur C

Publié dans #Dialogue de sourd

Repost 0
Commenter cet article