Lui et Elle ; histoire d'amour sale

Publié le 2 Mai 2016

Ma petite amie bouche régulièrement mes toilettes. Littéralement c’est une chieuse, elle produit de grande quantité de merde. C’est beau de savoir que son petit cul déverser de telles quantités de matière fécale dans mes toilettes, des kilos de caca qu’elle essuie à grand renfort de papier toilette, par rouleau entier. C’est ainsi, ma petite amie est une usine à caca, c’est comme ça, c’est la vie, sans faux semblant. La nature des corps, la certitude de l’organique et aucun discourt ne pourra prétendre qu’elle ne chie pas. Et tant mieux, j’aime l’humanité et l’humanité s’exprime souvent au fond des toilettes. 

Mon petit ami il boit beaucoup, de l’eau, de la bière, du thé, alors forcément mon petit ami il pisse beaucoup, il pisse des litres, des hectolitres d’urine plus ou moins jaune, toujours chaude à la sortie. Il pisse partout, avec joie et fierté, il joue avec son sexe comme un enfant s’amuse avec le tuyau d’arrosage de ces parents l’été, il arrose tout et partout. Il urine dehors, il fait pipi sous la douche, il pisse gaiement en sifflotant, jamais honteux, comme une fontaine à urine. Son sexe exhale souvent cette odeur acre de pisse, mais pourtant je l’aime, je les aime tous les deux lui et son sexe et sa vessie de pucelle qu’il vide à tout va.

Rédigé par Monsieur C

Publié dans #Dialogue de sourd

Repost 0
Commenter cet article