Dany et sa cibiche

Publié le 3 Avril 2016

Le bras accoudé à la fenêtre il roulait sur un périphérique. Le bitume l’emmenait hors du centre-ville. Posé sur le siège passager un smartphone indiquait d’une voix atone les directions à prendre. Sa cigarette se consumait au vent tandis qu’il tenait fermement le volant de l’autre main. Dany lâchait soudain sa cibiche. Il jetait un œil dans le rétroviseur pour regarder le mégot s’écraser comme un météore sur l’asphalte. Son regard bleu acier croisait alors son image prisonnière du miroir au dessus du pare-brise. Il ne pouvait pas réprimer un sourire. Il avait toujours été satisfait de son physique. Une crinière blonde peroxydée encadrait sa gueule d’ange. Ses joues creusées par son régime clope et vodka donnaient à sa mâchoire des angles virils. Il aimait ça. Du haut de ses dix-huit ans, il collectionnait les signes extérieurs de maturité. Heureusement car il forgeait sa crédibilité là-dessus. Oui, sur cela et sur ça gueule d’ange, Dany était un garçon plein de paradoxe.

 

Il roulait désormais dans un quartier résidentiel, le genre qu’il connaissait par coeur pour avoir grandi dans un quartier similaire. La zone était très différente de là où c’était déroulait son après-midi. Le smartphone ne montrait aucune impatience à l’approche de la destination. Dany quand à lui éprouvait une pointe d’excitation. Il allait retrouver la fille à qui appartenait le portable qu’il avait récupéré plus tôt dans l’après-midi.

Rédigé par Monsieur C

Publié dans #ébauche, #Dany

Repost 0
Commenter cet article