Des seins, des seins, et des sens pour mon 14 février

Publié le 14 Février 2016

Je ne parviens pas à dissocier le sexe et l'amour ; hommes, femmes, sentiments et sexes dans la même boîte et Pandore qui incite les éléments à se mélanger et se recombiner entres eux pour une équation aux plaisirs organisés dans les orgasmes de la chair et le tumulte des esprits.

 

Je ne peux donc pas dissocier ce jour de fête des amoureux, petit marronnier aux fruits mièvres et commerciaux en un jour de fête pour les sexes, une petite orgie publicitaire et bourgeoise nimbée par le voile hypocrite des biens pensances.

 

Je ne doute pas que les amoureux vous exécuter leurs petites parades saisonnières et moi je ne peux pas m'empêcher de penser à ces sexes qui s'unissent pour le respect de la bien pensance commerciale.

 

C'est beau, et triste, grotesque et existant. En vrai voyeur je me surprends à rêver que ces amoureux et amoureuses de saison me laissent voir la turgescence ostentatoire de leurs postures d'un 14 février pour déniaiser l’imagerie ridicule véhiculer par des esprits étroits comme des cons mal lubrifiés.

 

Valentin et Valentine je vous souhaite une bonne baise.

Rédigé par Monsieur C

Publié dans #érotisme, #Sexualité

Repost 0
Commenter cet article