Beat'em all

Publié le 2 Février 2016

Je les vois d’ici les parties courtes, denses, intenses, une rue sans âge où un groupe de loubards rôde sans but, des blousons noirs aux jeans troués et sûrement quelques punks avec des battes et des couteaux et de la musique rock grésillée par un ghettoblaster. Bientôt les coups volent dans une joute de corps à corps fébrile, on entend se rompre les os et les couteaux dans la chair font jaillir un sang chaud et poisseux sur les visages des héros ; il ne fallait pas les chercher et se rendre chez eux pour kidnapper ou violer leur femme, leur enfant ou leur petite amie. Demain ils seront peut-être des guerriers maudits réincarnés dans un univers parallèle où ils forcés d’arpenter un chemin sombre, sale et sinueux dans le cœur d’une forêt décrépite pour y traquer les démons. À la lisière d’une clairière nos héros voient le démon Irzukäal haranguer un esprit chaotique et alors que le ciel rougeoie et que la réalité se fissure sous les coups de butoir de créatures chaotiques les aventuriers fatalistes se ruent à l’assaut du démon ; ils ont laissé derrière eux dans le sous bois voisin des cadavres qui jonchent le sol mais qui reviennent déjà à la vie.

Rédigé par Ceci est un blog

Publié dans #ébauche

Repost 0
Commenter cet article