Ouvrir Vénus ?

Publié le 3 Janvier 2016

J'avais bon espoir d'écrire quelque chose de pertinent en ouvrant ma tête en deux. J'ai pris une machette, une de celles que je collectionne et que j'accroche sur ma cheminée, et j'ai frappé ma tête à son sommet lui sommant de s'ouvrir en deux telles les portes d'une caverne. Et à ce moment là, au lieu d'écrire quelque chose de pertinent je me suis retrouvé avec du sang plein les yeux et de la matière grise qui dégoulinait le long de mon visage. J'essuyais alors mon visage du revers de la lame pour retirer le plus gros de la matière apparue en excès et je passais aussi mes mains sur mes yeux pour les aider à se situer à la surface du sang chaud qui coule sur ma peau. Je me débrouille pour voir l'écran blanc qui attend le génie de mon écriture mais pour le moment il n'a reçu que des éclats de mon crâne. Je suis déçu, pas de geysers de mots, pas de monstres aux formes étranges qui déferlent depuis les profondeurs. Rien.

 

Je me retrouve bien bête dans cet état, j'ai comme souvent tout sali autour de moi, j'ai fait du bruit pour rien, je prends donc le Scotch, je referme mon crâne. Je vais construire un nouveau plan pour faire de ma tête une mine d'or.

Rédigé par Ceci est un blog

Publié dans #écrire, #Je est un Blog

Repost 0
Commenter cet article