Homme atomique

Publié le 31 Janvier 2016

Je sens qu'un lieu commun pousse dans mon cœur comme une mauvaise herbe dans le jardin d'Eden. J'ai hésité avec le jardin des dames.

Homme atomique

Je suis l’homme atomique ; un homme atomique. C’est ma première, une incantation que je murmurais sans même m’en rendre compte, je suis l’homme atomique, homme atomique, ça faisait suite à l’homme bombe ; je suis resté l’homme, la bombe est devenue atomique parce que ça sonnait bien mieux. L’homme bombe ça tombait à plat, comme les bombes me direz-vous, oui, le plus souvent les bombes tombes du ciel vers le sol. Je ne voulais pas dire que j’étais un homme qui tombe, je suis l’homme atomique.

Atomique ça explose, ce n’est pas moi qui le dit, c’est lui, c’est l’homme atomique. Il disait ces choses là avant que j’en prenne conscience. Il était là, déjà là à m’attendre. Fallait-il que je le rejoigne cet homme atomique ? Ce n’est pas un héros, il n’y a rien de super, il est juste sur le point d’exploser et il hèle le monde de phrases lapidaires parfois, souvent cryptiques.

Mon sexe 2016 est un grand cru laissant planer le doute d’un cul à ceux qui veulent l’entendre.

Homme atomique

Je suis un homme atomique, c’est lui qui le dit.

Rédigé par Ceci est un blog

Publié dans #Homme atomique

Repost 0
Commenter cet article